• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Mettez les voiles et embarquez pour la 5e édition du Salon nautique d'Arcachon

Le salon nautique d'Arcachon / © Eva Martin
Le salon nautique d'Arcachon / © Eva Martin

Il veut devenir un salon dédié à la mer, ses pratiques et ses professionnels. Les modes de navigation plus vertueux y trouvent leur place. 

Par Christine Le Hesran

Le Bassin d'Arcachon et la mer sous toutes ses coutures. Les bateaux traditionnels en bois côtoient le stand des métiers de la mer, pêche, ostréiculture, et à côté une étrange piscine miniature où les enfants tentent une première : le plongée !

Démonstration de plongée par le club d'Arcachon présent sur les quais du port à l'occasion du salon / © Christine Le Hesran
Démonstration de plongée par le club d'Arcachon présent sur les quais du port à l'occasion du salon / © Christine Le Hesran

L'approche du bassin sous l'eau ou sur l'eau : ce salon voit plus grand. Il y a 2 fois plus d'exposants pour cette 5e édition. C'est une vitrine de ce qui se fait dans le milieu nautique et maritime ici, et qui engage des centaines d'emplois. 

Naviguer propre

L'air du temps évolue. Car sur le salon, si les gros moteurs sont toujours là, d'autres formes de navigation se font leur place. Ainsi la pinasse, traditionnelle s'il en est sur le Bassin, s'équipe maintenant d'un moteur électrique. Thomas Frouin, de e-nautic, fait la promotion de ce type de navigation : "C'est complètement dans l'air du temps comme dans le monde des voitures. chacun doit faire des efforts contre la pollution si on veut que le monde aille bien. C'est tellement agréable, les gens doivent découvrir le plaisir de naviguer sans bruit."

Innovation Made in Arcachon



Au stand innovation, le skipper le plus célèbre du bassin, lui fait équipe avec le vent ! L' invention d'Yves Parlier  : une voile type kite pour tracter les bateaux. Aujourd'hui, il équipe autant pour la sécurité, si un moteur tombe en panne, que pour profiter pleinement de la beauté naturelle du bassin par exemple. Le bateau glisse sur l'eau et l'on entend les oiseaux sans un bruit parasite de moteur...
Yves Parlier milite pour qu'il y ait moins de moteur et plus de voile, de rames pour respecter le milieu.

C'est très facile car il est stable, il tient tout seul. C'est beaucoup mieux pour l'environnement. On peut couper le moteur, on arrête de polluer, le vent est une énergie propre, presqu'illimité. 

 
Beyond the sea

On vous embarque avec le navigateur Yves Parlier pour qu'il nous fasse découvrir son Bassin d'Arcachon à bord d'une pinasse électrique

La suite ! 



Le salon nautique d'Arcachon  : jusqu'au 16 avril entrée gratuite : 40 000 m² d’exposition et des conférences à découvrir. 

Découvrez l'ambiance  lors de la journée inaugurale : 



Sur le même sujet

Convention Education nationale - Seaska

Les + Lus