Avarie d'un voilier au large de l'Estuaire de la Gironde, trois plaisanciers hélitreuillés

Publié le Mis à jour le
Écrit par AR

Ce dimanche 9 septembre au petit matin, trois personnes qui se trouvaient sur le voilier "Robinson" au large de l'Estuaire de la Gironde ont du être hélitreuillées par un hélicoptère de l'Armée de l'air, après que leur embarcation a connu une avarie dans la nuit. 

Le Cross d'Etel, centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage, a reçu un signal émis par une balise de détresse la nuit dernière peu après 3 h du matin.

Ce signal provenait du Robinson, un voilier long de 13,6 mètres, immatriculé à Bayonne, et localisé à 200 km au large de l'estuaire de la Gironde.

Comme le voilier était "démâté, en avarie de barre, et plus manoeuvrant", selon les termes employés par la préfecture maritime, un hélicoptère de l'Armée de l'air a été envoyé pour secourir ses trois occupants.

Le Caracal (une première version du communiqué de la Premar évoquait un Puma) basé à Cazaux (Gironde) est arrivée au dessus du Robinson vers 6 heures, pour hélitreuiller les trois navigateurs, tous en bonne santé. 

Le voilier ​se retrouvant à la dérive, "un avis urgent aux navigateurs (AVURNAV)" est émis par la préfecture maritime de l'Atlantique.