Baisse de la mortalité des huîtres sur le Bassin d'Arcachon

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.O

Le taux de survie des naissains aurait atteint les 50%. A un peu plus d'un mois des fêtes de Noël les ostréïculteurs sont plutôt sereins. Les volumes sont là et une immunité naturelle serait en train de se mettre en place sur leur production.

Tous sont déjà accaparés par la préparation des fêtes de Noël mais cette année les perspectives sont meilleures. Le taux de mortalité des huîtres est en baisse dans les élevages ostréicoles.

"Il y a une espèce d'immunité naturelle qui est en train de se mettre en place (...), et c'est plutôt de bonne augure" explique Olivier Laban, Président du Comité Régional Conchylicole d'Aquitaine.


Les huîtres produites en Irlande, Bretagne ou Normandie sont nées ici. Et signe que la situation s’améliore le bassin d’Arcachon est à nouveau le premier centre naisseur européen.

Pour les fêtes de fin d’année les ostréiculteurs ont donc le volume à disposition et vont pouvoir vendre des huîtres de qualité.
Baisse de la mortalité des huîtres sur le Bassin d'Arcachon