Bordeaux teste le "bus-sommeil" pour noctambules éméchés

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.L

La préfecture de la Gironde expérimente jusqu'au 21 décembre un bus équipé de lits pour accueillir les jeunes en état d'ébriété à la sortie des boîtes de nuit bordelaises. Un dispositif original et unique en France pour lutter contre l'alcoolisation sur les lieux de fête.

Le véhicule est stationnée à proximité des lieux de fête. Les jeudis soir près de la Maison écocitoyenne sur les quais, les vendredis près des Bassins à flots et les samedi sur les quais de Paludate. Voici le Somm'en Bus. A son bord, cinq couchettes, huit places assises, un lit d'examen médical et une cafetière.

Ce bus-relais veut permettre aux noctambules de faire un "petit somme" après avoir bu pour éviter les risques comme les agressions, la conduite en état d'ivresse...


L'association nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie assure la prise en charge des noctambules via un animateur et deux secouristes de la Croix blanche ou de la Protection civile.

En cas de problème, ils contactent le 15 ou la police si la personne le requiert.

Un outil novateur lancé jeudi dernier et qu sera testé pendant trois mois de minuit à 5h00 du matin.

Concept insolite

Le Somm'en Bus est une déclinaison d'un concept mis au point en avril par un couple girondin : le "Somnibus", sorte de bus-gîte aménagé de 18 couchettes, loué à la demande pour un mariage, une fête privée, un festival pour héberger les fêtards jusqu'au matin. La formule rencontre un vif succès , et ses concepteurs Laurent et Géraldine Vandersnickt ont assuré une quinzaine de nuits depuis juillet selon l'AFP.