• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

8 mai 1945 : des hommages pour préserver la mémoire

Le 74 ème anniversaire de la victoire des Alliés sur l'Allemagne Nazie. En France et en Aquitaine on commémore ce 8 mai la fin de la seconde guerre mondiale. On se souvient grâce aux cérémonies officielles et aux hommages notamment aux compagnons de la Libération.

 

Par CB

Plusieurs hommages ont lieu partout en Aquitaine. A Bordeaux, les cérémonies officielles se sont déroulées en fin de matinée, Place du 11 novembre, présidées par la nouvelle préfète de Gironde, Fabienne Buccio.

 

Dans les Landes

Les habitants de Beylongue inaugurent leur nouveau monument aux morts. Une "réparation" face à la mémoire de cette commune de 370 habitants située au coeur du département.

Regardez le reportage de Candice Olivari et Thierry Gardet.
Un monument aux morts pour le village landais de Beylongue
Les habitants de Beylongue inaugurent leur nouveau monument aux morts. Une "réparation" face à la mémoire de cette commune de 370 habitants située au coeur du département.

En Dordogne, Sainte-Alvère, l'indomptable

Des moments de recueillement  dans de très nombreuses communes ce 8 mai 2019, comme à Sainte-Alvère en Dordogne, où l'on saluait le passé résistant de la commune. 74 ans après la parution du décret d’attribution du 11 novembre 1948. Une croix de fer qui n'a jamais été accrochée au drapeau comme le veut la tradition.  
© I.Carpentier
© I.Carpentier
© I.Carpentier
© I.Carpentier

Une distinction à laquelle le maire, Philippe Ducène (maire de Val-de-Louyre-et-Caudeau, commune née de la fusion de Sainte-Alvère, Cendrieux et SaintLaurent-des-Bâtons), a souhaité accompagner d'une cérémonie. Car cette "réparation" permet aussi la transmission, raconter encore aux plus jeunes ce que beaucoup d'anciens ne faisaient plus. Parler de la guerre mais aussi du fait de savoir se rassembler malgré les différences pour lutter pour un idéal commun...

Elle rejoint ainsi les 19 autres communes de Dordogne méritantes et décorées de la croix de guerre 1939-1945 pour faits de résistance (parmi plus de 1600 communes françaises) : 
  • Beaumont-en-Périgord 
  • Brantôme 
  • Cantillac
  • Cénacet-Saint-Julien 
  • Coulaures
  • Lalinde
  • Mouleydier
  • Mussidan 
  • PressignacVicq
  • Prigonrieux
  • Rouffignac 
  • Rouffillac (Carlux)
  • Saint-Astier 
  • Sainte-Alvère
  • Saint-Germain-et-Mons
  • Saint-Julien-de-Crempse
  • Sarlat
  • Sencenac-Puy-de-Fourches
  • Terrasson-Lavilledieu

Les compagnons de la Libération à l'honneur

Alors que beaucoup s'inquiètent du manque de relais de cette mémoire historique et humaine auprès des plus jeunes, il est important de partager ces parcours d'anonymes qui ont contribué à sauver la France et sont entrés dans l'Histoire.

A cette occasion, nous avons choisi de mettre en avant les compagnons de la Libération. Ils étaient 1038. Des hommes pour la plupart mais aussi quelques femmes. Des combattants récompensés par le Général de Gaulle à la fin de la Guerre.
 
Le Bordelais Daniel Cordier, compagnon de la Libération.
Le Bordelais Daniel Cordier, compagnon de la Libération.

Ils ne sont plus que quatre en vie aujourd'hui, parmi eux, le Bordelais Daniel Cordier.
Leur point commun à tous: c'est la précocité de leur engagement, dès l'année 1940...
  
 Regardez le reportage de D. Wolfromm, F. Bazille.
 
Les Compagnons de la Libération
Ils étaient 1038. Des hommes pour la plupart mais aussi quelques femmes. Des combattants récompensés par le Général de Gaulle à la fin de la Guerre.


 

Sur le même sujet

Des milliers personnes dans la rue pour défendre les Ikastolas au pays basque

Les + Lus