Accident mortel : résidant en Gironde, le mis en cause était sous l'empire de l'alcool et de stupéfiants

L'auteur de l'accident ayant tué deux personnes et grièvement blessé une autre sur une route du Médoc en Gironde lundi 14 août était sous l'empire de l'alcool et de stupéfiants, selon les analyses menés sur l'automobiliste. Cet homme de 26 ans réside en Gironde et conduisait alors sans permis et sans assurance.

Le résultat des analyses toxicologiques est accablant pour l'automobiliste mis en cause dans l'accident mortel de Saint-Hélène en Gironde, le 14 août. Elles révèlent que l'homme de 26 ans était sous l'empire de l'alcool et de stupéfiants lorsqu'il était au volant ce jour-là.

"Les analyses toxicologiques réalisées par un expert judiciaire ont mis en évidence la présence d'alcool dans le sang du mis en cause, à un taux 2,5 fois supérieur au seuil maximal autorisé, rapporte Olivier Étienne, procureur adjoint de la République de Bordeaux, ce 16 août. Le taux d'alcoolémie devrait logiquement avoisiner 1,25 gramme d'alcool par litre de sang.

Cannabis et cocaïne

"Il s'est aussi révélé positif au cannabis et à la cocaïne," révèle aussi le magistrat. Ces résultats viennent confirmer les témoignages recueillis par les enquêteurs, qui faisaient état d'une consommation d'alcool et de produits stupéfiants, le soir du drame, de la part du mis en cause.

Selon le ministère public, l'individu de 26 ans réside en Gironde. Il circulait "dans un véhicule non assuré et n'est pas titulaire du permis de conduire." Le jeune homme est défavorablement connu des services de police et a déjà été condamné en 2022 pour conduite sans permis, défaut d'assurance et conduite sous l'empire de stupéfiants. Blessé et opéré à la hanche, le mis en cause n'a pas été interrogé par les enquêteurs, son état de santé ne lui permettant pas d'être auditionné pour le moment.

Une collision frontale

L'accident s'est produit le 14 août aux alentours de 20 heures sur la RD6, entre la station balnéaire de Lacanau et l'agglomération bordelaise. Le mis en cause, qui roulait à vive allure après avoir tenté d'échapper à un contrôle de police à la sortie de la ville médocaine, est entré en collision frontale avec une voiture au niveau de la commune de Saint-Hélène.

Dans ce second véhicule se rendant, lui, de Bordeaux à Lacanau, se trouvaient trois femmes. Les deux passagères, de nationalité suisse, ont été déclarées mortes sur place par les secours. La conductrice, française, transférée en urgence absolue au CHU de Bordeaux, était entre la vie et la mort le 15 août. "À ce jour, ne nous disposons pas de nouvel élément concernant sa santé," signale le parquet.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité