Accident de trottinette à Bordeaux : sécurité, le flou règne dans les esprits comme sur les routes

© FTV
© FTV

Un décret très attendu pourrait paraître à la fin du mois. Il devrait permettre au code de la route d'intégrer ces nouveaux modes de déplacements motorisés. Ce week-end à Bordeaux, un homme est décédé. Il roulait en trottinette, avec une jeune femme, lorsqu'ils ont été percutés par une voiture.

Par Maïté Koda avec C.O et H.C

Aucun équipement n'est obligatoire et pourtant certaines de ces trottinettes roulent à plus de 60km/h. Libre à chacun donc de prendre ses précautions. Ce père de famille a choisi de porter un casque, "le risque zéro n'existe pas, on peut très bien se faire percuter par une voiture qui ne nous voit pas," explique-t-il.

"Le casque j'en porte pas (...), je pense que c'est mieux de faire attention ", dit un autre Bordelais adepte de la trottinette.


En quelques années, les trottinettes ont envahi trottoirs, pistes cyclables et chaussées. "On voit des pères de famille se promener avec un enfant sur la trottinette", dénonce Yves Albert de l'Automobile Club de Bordeaux, "aucun des deux n'a un casque, actuellement, c'est le désert de la réglementation".

Pour l'instant, il est uniquement interdit de rouler sur les trottoirs, ou à plus de 25km/h, et de monter à deux sur une trottinette. Pour le reste, il existe un véritable vide juridique. Il pourrait bien être prochainement comblé par un décret.

Les trottinettes ont envahi les trottoirs à Bordeaux avec des comportements parfois dangereux ►

Trottinette : de la pratique à la réglementation


Nouvelle réglementation

Les usagers de trottinettes électriques, ont longtemps été assimilés à des piétons. Les usagers ne devaient pas respecter de réglementation particulière. Mais un tout nouveau décret, annoncé pour cette rentrée et qui est présenté comme "imminent", devrait  réglementer les "engins de déplacement personnel", dont les trottinettes. Voilà ce qu'il prévoit : 

► Le port du casque et d'un vêtement rétro réfléchissant sont obligatoires hors agglomération, et fortement recommandés en agglomération.

► La trottinette, qui ne peut en aucun cas être conduite pas un enfant âgé de moins de douze ans, ne peut avoir une vitesse qui excède les 25 km/h, sur la voie publique. Une amende pouvant aller jusqu'à 1 500 euros est prévue pour les contrevenants

► La trottinette doit comporter plusieurs équipements obligatoires : avertisseur sonore, freins, feux avant et arrière, dispositifs rétro-réfléchissants. 

► Le port d'écouteurs ou de casque audio est interdit 

► Le transport de passager est interdit

 

Où peut-on circuler ? 

► Sauf en cas d'arrêté municipal l'autorisant, il est interdit de circuler à trottinette sur les trottoirs en faisant usage du moteur. 

► Si des pistes et des bandes cyclables existent, leur utilisation est obligatoire. "A défaut, ils peuvent circuler sur les routes dont la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 50 km/h".

► Le stationnement sur un trottoir n'est possible que s'il ne gêne pas la circulation des piétons. 

► Le non-respect de ces consignes relatives à la circulation vous expose à une amende de 35 euros, 135 euros en cas de circulation sur un trottoir. 
 

Accidentologie en Gironde

La préfecture de la Gironde dispose de chiffres sur le sujet. Les Engins de Déplacement Personnels n'étant identifiés que depuis 2018, les données de 2014 à 2017 prennent en compte uniquement les accidents impliquant au moins 1 piéton avec roller ou trottinette. Voici donc l'évolution des accidents 2014-2017 (Piéton avec rollers ou trottinette) puis 2018-2019 (EDP) :
© Préfecture de la Gironde.
© Préfecture de la Gironde.

A lire aussi

Sur le même sujet

Changement d'heure

Les + Lus