• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Après Noël, le grand bal des cadeaux défectueux à Bordeaux

© E.Eugène-Mormin
© E.Eugène-Mormin

Comme chaque année, le 26 décembre, c'est le grand retour des cadeaux aux magasins de jouets. Pièces manquantes ou défectueuses, les employés doivent faire face à toutes les situations.

Par Margaux Dubieilh

Le grand ballet des jouets a démarré, ce mardi, devant les comptoirs des magasins. Après le jour de Noël, le petit Théo qui n'a pas apprécié son Action Man, ou qui a déjà abîmé son drône en le fracassant contre une fenêtre, peut rendre son jouet (à la durée de vie... limitée). 

Que faire des cadeaux indésirable ? 

Mais les adultes aussi peuvent recevoir des cadeaux indésirables (souvent offerts par le cousin au 3e degré)... Avouons-le tout de suite : dire que l'on garde tous les cadeaux que nous n'aimons pas serait hypocrite. De nos jours, de nombreuses personnes malchanceuses trouvent des solutions pour "refiler" son présent. 

Parfois, il est possible de l'échanger (notamment si c'est un vêtement) pour un autre produit au magasin où il a été acheté, solution rapide et indolore pour la personne qui vous a offert le cadeau. 

Vous pouvez aussi le revendre sur des sites d'occasions (le Bon Coin ou PriceMinister en tête) comme près de la moitié des Français "débarasseurs" de cadeaux, mais cela dépend de la demande pour l'objet.

Enfin, vous avez aussi l'occasion de faire un geste désintéressé, en le donnant à des associations : Emmaüs, l'Armée du Salut, ou le Secours Populaire. 

Un bon moyen de transformer un geste peu glorieux en un vrai acte de solidarité. 

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus