• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Aquitaine : les épreuves du baccalauréat sont-elles menacées par une grève de la surveillance ?

© Annaïck Demars
© Annaïck Demars

C'est une menace qui plane au niveau national, et l'Académie de Bordeaux pourrait ne pas être épargnée. Les épreuves doivent commencer lundi alors que certains syndicats d'enseignants ont appelé à la grève de la surveillance. En cause : la réforme du bac.

Par C.O


Les épreuves du baccalauréat seront-elles perturbées par la menace de grève qui plane ? Il s'agirait d'une grève de la surveillance des épreuves mais uniquement le lundi, c'est-à-dire le premier jour. Sont donc concernés les examens de philosophie pour les Terminales générales et technologiques, français pour les Premières.

Selon l'AFP, "l'intersyndicale regroupe le Snes-FSU, premier syndicat chez les enseignants du secondaire, Sud-Éducation, la CGT... C'est la première fois depuis 2003 qu'un tel appel est déposé par des syndicats pour le bac".  


Une grève suivie ?

Difficile de savoir quelles seront les conséquences de cette grève, car on ne sait pas pour l'instant si elle sera très suivie. Certains directeurs d'établissements ont pris les devants en augmentant leur réserve de remplaçants. Certains syndicats comme le SE-Unsa ont refusé de prendre part au mouvement.

Ce matin, Olivier Dugrip, le directeur de l'Académie de Bordeaux, était l'invité du 12/13 en Aquitaine. Il s'est voulu rassurant :

"Nous avons anticipé (...), en convoquant un plus grand nombre de surveillants et en mobilisant l'ensemble du personnel enseignant, du personnel de vie scolaire, et du personnel administratif en charge des secrétariats" a-t-il déclaré.


Par ailleurs, le directeur de l'Académie de Bordeaux a tenu à rappeler que cette grève n'était prévue que le premier jour des épreuves. "Ca ne concernera pas la correction des épreuves, ni les oraux, ni les délibérations" a-t-il déclaré.

→ Aquitaine : les épreuves du baccalauréat sont-elles menacées par une grève de la surveillance ? 
Aquitaine : les épreuves du baccalauréat sont-elles menacées par une grève de la surveillance ?
Intervenants : Gérard Clabé, Lycée Elie Faure, Lormont, Olivier Dugrip, Recteur de l’académie de Bordeaux Equipe : JBALI Karim, TUSCQ-MOUNET Sylvie, CHAGUE Boris
 

Protester contre la reforme du Bac

L'intersyndicale appelle à la grève pour protester contre la réforme du bac qui prévoit notamment la réduction des épreuves finales. L'objectif de cette réforme qui doit être mise en application en 2021, est de renforcer le contrôle continu. Cela aurait pour conséquence une refonte de l'enseignement au lycée. Les syndicats dénoncent deux conséquences : "un rythme effréné des évaluations" avec le contrôle continu, et la création d'un "bac local" qui n'aura pas la même valeur d'un lycée à l'autre.

Là aussi, le directeur de l'Académie de Bordeaux a voulu rassurer les personnels de l'Éducation Nationale. "Il n'y a pas de raisons de s'inquiéter, car ils savent que la réforme se met en place dans les meilleures conditions" a-t-il déclaré.

"Nous avons mis en place une carte des formations (...). Et nous avons les moyens d'enseignement nécessaires avec 50 créations au budget 2019. Il n'y a donc pas de raisons de manifester".

►Réforme du baccalauréat : mode d'emploi

Le bac 2019 en chiffres

C'est l'avant-dernière fois donc que les élèves de Terminales passeront ces épreuves sous la forme d'un examen final. En effet, si la réforme est appliquée, en 2021, c'est le contrôle continu qui devrait primer.
 
Pour l'Académie de Bordeaux, ce baccalauréat 2019 concerne près de 35 000 élèves toutes filières confondues.
En tout près de 20 000 élèves, se sont inscrits au baccalauréat général, près de 7 000 au baccalauréat technologique, plus de 8 000 au baccalauréat professionnel.
© Académie de Bordeaux (Education Nationale)
© Académie de Bordeaux (Education Nationale)

Parmi eux figurent 11 enfants hospitalisés : 3 candidats de Terminale et 8 candidats de Première. Ils composeront donc à l’hôpital de jour de Bordeaux pour l’ensemble des épreuves écrites du baccalauréat général.

Sachez par ailleurs que plus de 8 000 candidats en situation de handicap bénéficieront d’aménagements d’épreuves dans l’académie de Bordeaux que ce soit pour les épreuves du bac, mais aussi du Brevet ou encore des BEP, CAP etc.
 
© Académie de Bordeaux (Education Nationale)
© Académie de Bordeaux (Education Nationale)

Cette année le candidat le plus jeune a 15 ans, il vit en Dordogne. Le plus âgé est dans les Pyrénées-Atlantiques, c'est une femme de 67 ans.
 

Demandez le programme !

 
© Académie de Bordeaux (Education Nationale)
© Académie de Bordeaux (Education Nationale)

A lire aussi

Sur le même sujet

Annick Baillou, éducation nationale

Les + Lus