Astronogeek et Anilore Banon : la lune en ligne de mire

Anilore Banon et Astrogeek au Festival Big Bang / © GD
Anilore Banon et Astrogeek au Festival Big Bang / © GD

Présents durant le festival de l'air et de l'espace Big Bang, le youtubeur Astronogeek et la plasticienne Anilore Banon ont choisi de viser la lune chacun à leur façon. Les deux artistes nous présentent leurs créations entre transmission de savoir et valeurs humanistes

Par Gaspard Dareths

Tous deux sont attirés par le grand espace et tous deux y consacrent leurs créations. Le premier veut montrer que l'Homme a marché sur la Lune, la deuxième veut y envoyer une sculpture. Durant le festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles, ils nous ont parlé de leurs productions.

Astronogeek, le youtubeur chasseur de complots

Avec un demi-million d’abonnés, Arnaud Thiry alias Astronogeek, s'est fait une place de choix parmi les Youtubeurs passionnés d’astronomie. À l'occasion des 50 ans du premier pas de l'homme sur la Lune, le vidéaste est venu malmener les théories du complot.
 

Interview avec Astronogeek

Durant une heure et demi, le décrypteur aux 50 millions de vues a démonté les fausses rumeurs qui entourent ce voyage historique. Pour comprendre ce phénomène complotiste, il explique :

Ceux qui parlent le plus de complots lunaires sont ceux qui font de l'argent sur le sujet. Ils font des livres, des films absolument mensongers mais qui rapportent beaucoup d'argent. Le problème, c'est que si on démonte tous les éléments d'un complot, on va en inventer des nouveaux pour l'expliquer.


Mais le YouTubeur ne tarit pas non plus d'argument pour "débunker" ces infox. À l'aise sur scène comme devant la caméra, cette vocation lui semble naturelle.

Préparer une vidéo ou une conférence, c'est la même chose. Je suis professeur quelque part, et c'est toujours plus gratifiant de voir des gens qui sont là que par obligation et qui, s'ils le pouvaient, partiraient à la moindre occasion.

Anilore Banon, une grande sculpture pour l'Homme

1 million d'empreintes de mains sur la Lune en 2020 : c'est le défi d'Anilore Banin. Avec Vitae Project, l'artiste française s'apprête à lancer une sculpture "participative" sur l'astre blanc. Depuis 2011, la plasticienne scanne les mains de son public pour pouvoir les imprimer en miniature sur le "cocon" de son œuvre.
 

Rencontre avec Anilore Banon



Fabriquée à partir d'un alliage de nickel et de titane, la statue s'ouvrira et se refermera en fonction des moments de la journée lunaire. Les détenteurs d'un télescope pourront observer les signaux lumineux qu'elle enverra occasionnellement.

Je prends les mains des gens dans les hôpitaux, les écoles, les expositions. Sur la sculpture, elles seront toutes mélangées. Comme ça, on redéfinit l'idée de frontière.

Quand l'art rencontre l'espace

Les deux créateurs étaient présents au festival croisant culture et sciences, Big Bang. Plusieurs artistes étaient également exposés pour faire rêver petits et grands. Des ateliers, expositions et conférences étaient programmés durant les cinq soirées.

 

Présentation du Festival Big Bang

Sur le même sujet

Les + Lus