Bègles : un homme grièvement blessé par balle, la victime et son agresseur présumé connus des services de police

© Sandrine Valéro France 3 Aquitaine
© Sandrine Valéro France 3 Aquitaine

Un homme de 39 ans a été grièvement blessé aux jambes après avoir reçu au moins une balle. Il a été avacué dans un état grave au CHU de Bordeaux. Son agresseur présumé a été interpellé peu de temps après. Il est actuellement en garde à vue.

Par C.O


Ce sont deux chiens qui ont permis aux enquêteurs de la BAC d'arrêter rapidement l'auteur présumé des faits. Il se trouvait non loin du lieu du drame, à seulement quelques rues. Un chien spécialisé dans la détection d'armes et un autre chien dit de recherche sont remontés jusqu'à lui en très peu de temps. 
 


La police a été appelée vers 13 h pour un faits divers qui avait eu lieu au 33 de l'avenue Jeanne d'Arc à Bègles. Un homme de 39 ans avait reçu au moins une balle au niveau de la jambe. Grièvement blessé, dans un état jugé grave, il a été transporté au CHU de Bordeaux.

L'auteur présumé des faits, un Béglais âgé de 37 ans, a été placé en garde à vue. L'enquête ouverte par la BRAP (brigade de répression d’atteinte aux personnes) est en cours. Mais d'ores et déjà la cellule communication de la DDSP (Direction Départementale de la Sûreté Publique) évoque deux personnes, la victime et son agresseur présumé, connues des services de police.

Sur place, la police technique et scientifique a réalisé en début d'après-midi des relevés. Des agents de la BRAP ont quant à eux réalisé les constatations d'usage et recueilli des informations notament auprès d'éventuels témoins de la scene.
 
C'est au 33 de l'avenue Jeanne d'Arc à Bègles que l'homme a été victime d'au moins un tir par arme à feu. / © Google Street View
C'est au 33 de l'avenue Jeanne d'Arc à Bègles que l'homme a été victime d'au moins un tir par arme à feu. / © Google Street View

A lire aussi

Sur le même sujet

Mag Basque : Enfants juifs en Pays basque 1940-1945

Les + Lus