Bordeaux : alerte à la rougeole, des cas signalés dans deux écoles primaires

La rougeole est une maladie à prendre au sérieux notamment chez les adultes. Un vaccin existe / © MaxPPP
La rougeole est une maladie à prendre au sérieux notamment chez les adultes. Un vaccin existe / © MaxPPP

L’épidémie de rougeole qui a touché le campus universitaire de Bordeaux en décembre dernier, s’étend désormais à la métropole. Au total, 72 cas ont été déclarés depuis novembre 2017, dont 12 qui ont du faire l’objet d’hospitalisations.

Par Sandrine Papin

L’agence régionale de santé de Nouvelle Aquitaine affirme que 38 nouveaux foyers de rougeole ont été signalés dans la métropole de Bordeaux.

A la veille des vacances scolaires, 16 personnes avaient été infectées dans différents sites du campus à Talence, Pessac, Bastide et Carreire.  



L’épidémie touche en priorité les jeunes adultes et les enfants. L’ARS rappelle les règles d’hygiène à respecter et l’importance de se faire vacciner  pour stopper l’épidémie et éviter des complications neurologiques graves, voire des décès.

Bordeaux : alerte à la rougeole, 38 nouveaux cas déclarés
Intervenants : Professeur Anne-Marie Rogues, Chef service hygiène hospitalière, Pascal Fabre, Responsable Cellule Veille Alerte et Gestion sanitaire. Equipe : LOPEZ America, LECUYER Pascal, BERGE Corinne, ROUGEOT Isabelle - France 3 Aquitaine


La rougeole est une maladie très contagieuse qui se transmet principalement par voie aérienne (postillons, éternuements…). La rougeole "peut ressembler à un syndrôme pseudo-grippal", rappelle la professeur Anne-Marie Rogues. "On peut ne pas évoquer ce diagnostic tout de suite, et c'est dans cette période-là que les sujets sont contagieux." Un seul malade peut contaminer 15 à 20 personnes. 

Depuis la rentrée, des cas ont été signalés à l'école privée Saint-Projet, et à l'école Carle Vernet. 

La rougole se manifeste d’abord comme un rhume, avec de la toux, une forte fièvre et une grande fatigue. Ces signes durent environ trois à quatre jours avant l’arrivée des boutons.

L’agence régionale de santé de Nouvelle Aquitaine  invite la population bordelaise à vérifier l’état de sa vaccination  et celle de ses enfants et de consulter un médecin en cas de doutes.


A lire aussi

Sur le même sujet

Bordeaux : alerte à la rougeole, 38 nouveaux cas déclarés

Près de chez vous

Les + Lus