Bordeaux : elle veut retrouver les "danseurs" qui ont transformé sa supérette en dancefloor et éclairé sa journée

La gérante d'une superette près de la gare de Bordeaux voudrait retrouver les clients vus sur la caméra de surveillance, pour les remercier. Ils lui ont fait passer un bon moment grâce à leur bonne humeur et leurs quelques pas de danse dans les rayons.

"Mon employé me dit : "Regarde le rayon chips !"" Derrière le masque, on devine le grand sourire de Stéphanie Sarrau qui semble connaître la séquence par coeur. Elle décrit ce moment entraperçu sur l'écran de la vidéosurveillance comme une véritable bouffée de vie et de bonne humeur : "On se dit que les bars, les discothèques sont fermés... Les jeunes, ils ont besoin de s'exprimer, de danser..."

"Vamos a baïlar, Calipso mi amooor..."

Dans les enceintes, la voix mutine d'Elie Medeiros, souvenir des années 80 diffusée à la radio. Un rythme chaloupé qui inspire nos danseurs d'un jour sur le carrelage du rayon chips et condiments.

Une récompense

C'était, il y a quelques jours déjà mais après avoir partagé son coup de coeur sur les réseaux sociaux, la gérante du magasin voulait aller plus loin.

Sur les vidéos, avec les masques, les protagonistes sont méconnaissables mais elle souhaiterait les retrouver, leur offrir peut-être une bouteille ou des fleurs ou même un week-end quelque part, pour les remercier... pour ce moment!

 

Regardez le reportage de Marie-Pierre d'Abrigeon et Taliane Elobo.

durée de la vidéo: 01 min 43
A la recherche des danseurs de la supérette

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite