Bordeaux : Les étudiants en colère contre le stationnement payant dans le quartier Bastide

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Les étudiants ne décolèrent pas contre le stationnement payant dans le quartier de la Bastide. Ils réclament à la mairie des solutions alternatives.

Par MK avec Gilles Bernard

Sarah Leilloux est étudiante. Elle a depuis peu troqué ses clés de voiture contre un casque de scooter. C'est pourtant elle qui a lancé une pétition pour protester contre le passage au payant du stationnement dans le quartier de la Bastide, fréquenté par près de 3 000 étudiants, principalement affiliée au PUSG le Pôle universitaire de sciences et de gestion.
 

La voiture, une nécessité pour les plus éloignés

Le quartier, accessible en transports en communs et aux vélos, une centaine d'étudiants s'y rendent encore en voiture. Une nécessité pour nombre d'entre eux, assure Sarah Leilloux
 

On n'a pas forcément un logement proche de l'université ou bien dans Bordeaux centre pour prendre les transports en commun. Ce n'est pas qu'on n'a pas cherché de solutions alternatives, c'est qu'on n'en a pas trouvé

 
 

 
La mairie peu réceptive

Le prix est élevé : 1,80 euros de l'heure. Ce qui pour de étudiants venus assister à plusieurs cours d'affilée, peut peser lourdement dans le budget. D'où une demande pour que la mairie de Bordeaux propose aux étudiants un tarif adapté.
 
Sur change.org, la requête a déjà signée par 2 000 personnes, étudiants, commerçants et travailleurs du quartier.

Mais la mobilisation ne semble pas émouvoir la mairie de Bordeaux qui estime que les solutions exstent déjà. "Quand on regarde toutes les possibilités qui existent maintenant pour venir sur la rive droite (…) des solutions existent et sont opérationnelles", rétorque Jérôme Siri, adjoint de quartier au maire de Bordeaux.
 
Voir le reportage de France 3 Aquitaine
 
 
Foie gras : pas de hausse des importations en 2017

 

Sur le même sujet

Foie gras : pas de hausse des importations en 2017

Près de chez vous

Les + Lus