Bordeaux : la Grosse cloche remet ses pendules à l'heure

Depuis 10 ans, Jean-Louis Duverger est en charge de remettre les pendules à l'heure. Ce dimanche, à l'occasion du passage à l'heure d'hiver, l'horloger s'est occupé de la Grosse cloche. Cet emblème de Bordeaux est l'une des dernières horloges mécanique en service.

© France 3 Aquitaine
"C'est un honneur de m'en occuper", confie l'horloger bordelais. Ce dimanche, Jean-Louis Duverger avait le privilège de monter dans la tour de la Grosse cloche. Cet emblème de la ville de Bordeaux date du début du XXe siècle. Elle est l'une des dernières horloges mécaniques en service.

Deux fois par an, il est en charge de lui remettre les pendules à l'heure. Ce dimanche, Jean-Louis Duverger a avancé les aiguilles de la Grosse cloche de 11 heures : "Je ne peux pas aller en arrière", explique-t-il. "Je vais arrêter le balancier, désaccoupler les deux ancres [...] et faire tourner les aiguilles rapidement".

Un mécanisme bien huilé, que Jean-Louis Duverger pratique depuis 10 ans. "Je trouve ça sympathique qu'on conserve ce côté mécanique, ce côté hors du temps".

► Revoir le reportage de Aurélie Darblade et Christel Arfel :
durée de la vidéo: 01 min 29
Bordeaux : la Grosse cloche remet ses pendules à l'heure ©France 3 Aquitaine

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter