Bordeaux : le buzz du créateur Origiful après sa vidéo du tram-bouteille de vin

Dans les rues de Bordeaux, rien ne va plus. On marche sur la tête depuis que les tramways ressemblent à des bouteilles de vin, les bus à des baguettes de pain et que les statues parlent avant de perdre l’équilibre. L’auteur de ce joyeux bazar c’est, Ian Padgham, le roi du trucage.

Le tram transformé en bouteille de vin sur les vidéos du créateur de vidéos virales Origiful
Le tram transformé en bouteille de vin sur les vidéos du créateur de vidéos virales Origiful © Origiful

Rien ne l’arrête, après les transports en commun, c’est désormais aux statues que l’artiste s’en prend. C’est même le Marquis de Tourny, du haut de sa place à Bordeaux, qui a justement le tourni et ce qui devait arriver, arrive. Il tombe de son piédestal et se brise en mille morceaux.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ian Padgham (@origiful)


Le créateur décidément très doué continue sur sa lancée. Et pour cause, il fait réagir… C’est la grande stupéfaction à Bordeaux depuis que le tram de la ligne B s’est transformé en bouteille de vin. Certes, il s’agit d’un grand cru mais tout de même cela ne fait pas très sérieux.  

La vidéo dure à peine plus de 10 secondes, on y voit circuler sur la ligne une bouteille de Château de Cérons à la place de l’habituelle rame du tramway. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ian Padgham (@origiful)

Un demi-million de vues

S’il ne s’agit que de fiction, le résultat est néanmoins bluffant et la vidéo fait le buzz sur internet et les réseaux sociaux avec près de 9.000 vues pour la bouteille de vin sur Instagram et, tenez-vous bien, presque 570.000 sur twitter.

Certains y ont même cru, à tel point que la STB (société des transports bordelais) a dû communiquer à ce sujet et faire un démenti non sans une pointe d’humour. “Non il n’y a pas de tram-bouteille qui circule à Bordeaux” peut-on lire sur twitter.

A quelques jours des festivités de Bordeaux fête le vin qui vont se dérouler du 17 au 20 juin, il y avait de quoi tromper les esprits...

D’autant plus que quelque jours auparavant, sur les réseaux sociaux, c’est une baguette de pain qui circulait sur la ligne de bus bordelaise.

La rame de tramway transformée en bouteille de vin, le bus métamorphosé en baguette de pain, tout ceci n’est que fictif.  C’est le nouveau tour de passe passe orchestré par l’artiste bordelais Ian Padgham alias Origiful sur les réseaux sociaux.

Depuis quelque jours le créateur visuel fait le buzz sur les réseaux sociaux. S’il ne s’explique pas le succès de la vidéo du tram-bouteille, son auteur, Ian Padgham, souligne tout de même les prémices de la vie retrouvée après les confinements successifs. “Il fait beau, nous avons eu nos premiers vaccins, on ressort et ça donne plus de créativité” explique-il.

J’ai eu envie de faire un “truc” artistique

Ian Padgham, créateur des vidéos

Derrière ses créations numériques, c’est un artiste bourré d’humour et au tempérament enjoué qui s’exprime. “Je ne me prends pas trop au sérieux, il faut s’amuser dans la vie” explique Ian. Cet américain originaire de Santa Barbara, est pourtant arrivé par hasard sur le secteur des vidéos même s’il est de cette génération qui a grandi avec la toile et les outils du web.

Je suis né avec et dans l’internet c’est ma culture et mon monde

Ian Padgham, créateur des vidéos

 

Celui qui est tombé dans la marmite de la création numérique il y a bien longtemps est autodidacte en la matière et n’avait pas vraiment planifié son parcours. “J’ai fait une thèse sur les manuscrits médicaux médiévaux”. Un secteur où les débouchés peuvent s’avérer compliqués alors il amorce un tout autre virage. “C’est le hasard mais j’ai toujours voulu être un artiste” ajoute le bordelais d’adoption.

Sa première création vidéo s’inspire des Larmes du peintre, photographe et réalisateur américain Man Rey. Un souvenir qu'Origiful garde en mémoire.

Du virtuel au réel

Les années ont passé. Âgé de 39 ans, c'est désormais un expert des vidéos virales qui cartonne sur les récentes vidéos bordelaises. Le créateur californien qui a longuement collaboré avec Twitter, travaillé pour de grandes entreprises mondiales et généré des millions de vues est pourtant comblé par ces quelque milliers de vues. “Ce qui est chouette c’est que c’est la première fois que j’ai de si bon retours autour de moi, je me sens en contact” souligne Ian Padgham. Des critiques chez le marchand de journaux ou dans la rue qui changent des commentaires sur les réseaux sociaux.

Origiful a ainsi pu rencontrer les viticulteurs du Château de Cérons, mis à l'honneur. Il n’y a pas de "coup de pub" derrière la vidéo tient à préciser Ian, les viticulteurs du bordelais ont découvert la mise en scène de leur bouteille, allongée sur la voie, en même temps que le grand public. Certes ils ont déjeuné ensemble, mais après coup.

Le château n’était pas au courant, je ne suis pas sponsorisé

Ian Padgham, créateur des vidéos

Bien ancré dans sa ville depuis 2017, ce bordelais inspiré, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Aves presque 50.000 personnes qui le suivent sur twitter et autant sur Instagram, ce prestidigitateur a plus d'un tour dans son sac.

Lancement NoA

Ce n’est pas la première fois que le spécialiste des trucages vidéos fait parler de lui dans la région. Lors de l’ouverture de la chaîne NoA, c’est lui qui avait réalisé l'introduction de la vidéo de la chaîne 100 % Nouvelle-Aquitaine.

L’inspiration toujours présente il peaufine en ce moment même, c’est probable, sa prochaine surprise numérique. Ouvrez l'œil.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture internet économie