Bordeaux : le retour des danseurs de la supérette, "joie de vivre et bonne humeur"

C'est la jolie histoire du jour. La gérante d'une supérette près de la gare de Bordeaux a retrouvé le couple de clients qui avaient dansé dans ses rayons le 18 février dernier et fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Le jeune couple de "danseurs" pose dans un rayon de la supérette à Bordeaux, samedi 27 février.
Le jeune couple de "danseurs" pose dans un rayon de la supérette à Bordeaux, samedi 27 février. © Iban Carpentier

Stéphanie Sarrau, la gérante d'une supérette SPAR près de la gare de Bordeaux Saint-Jean a lancé "un avis de recherche" sur les réseaux sociaux afin de retrouver les clients vus sur la caméra de surveillance en train d'effectuer un pas de danse. 

Plus d'un million de vues sur les réseaux sociaux 

"J'ai voulu les retrouver pour les remercier. Ils dégagent tellement de la joie de vivre et de la bonne humeur, ça fait du bien", commente la gérante. Le jeune couple s'était déhanché sur  la chanson "Vamos a baïlar, Calipso mi amooor..."d'Elie Medeiros, qui était diffusée dans la supérette. De quoi inspirer ces jeunes danseurs en plein rayon chips et condiments qui ne savaient pas qu'ils étaient filmés. La vidéo de leur danse dans la supérette a fait plus d'un million et demi de vues sur les réseaux sociaux.

On n'a pas souvent l'occasion de s'amuser depuis le début de la crise sanitaire alors quand on a entendu la musique, c'était comme en discothèque !

Pierrine Viellerette, étudiante

Samedi 27 février, ils sont revenus sur les lieux pour rencontrer la gérante qui leur a offert un bouquet de fleurs, une bouteille de champagne et un week-end en amoureux au Sources de Caudalie, un spa luxueux de vinothérapie près de Bordeaux pour les remercier de cette parenthèse enchanteresse en pleine crise sanitaire où l'humeur est plutôt morose. Il s'agit de deux étudiants Pierrine Viellerette, qui a quitté Reims pour venir s'installer à Bordeaux et y poursuivre des études de cinéma, et de son compagnon Anthony Fite, inscrit en première année de prépa de droit. 

Dès qu'il y a un peu de musique, on danse car on a de l'énergie à revendre !

Anthony Fite, étudiant.

[VIDEO] Notre reportage sur le retour des danseurs de la supérette réalisé samedi 27 février ► 

Bordeaux : le retour des danseurs de la supérette, "joie de vivre et bonne humeur"

[VIDEO] Voir ou revoir le reportage sur les danseurs de la supérette réalisé le 18 février ►

Qui sont ces mystérieux danseurs d'une supermarché de Bordeaux ?

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société danse culture réseaux sociaux