Bordeaux : les bus et taxis interdits de circuler sur le Pont de pierre jusqu'en juillet

À partir de lundi 19 avril, les travaux de consolidation du Pont de pierre entrent dans une phase d'études préliminaires. Conséquence : la circulation des taxis et bus y est interdite jusqu'en juillet. Seuls les piétons, cyclistes, tramways et véhicules d'urgence pourront toujours l'emprunter.

Le Pont de Pierre au dessus de la Garonne à Bordeaux. Photo d'illustration.
Le Pont de Pierre au dessus de la Garonne à Bordeaux. Photo d'illustration. © CHT6768 via Pixabay

Après l'interdiction des voitures, les bus et les taxis devront éviter le Pont de pierre, à Bordeaux, à partir de lundi 19 avril, et jusqu'en juillet. 

Seuls les piétons, les cyclistes (regroupés sur une voie de circulation) pourront l'emprunter, ainsi que le tramway, qui continuera de circuler dans les deux-sens. Les véhicules des urgences pourront aussi y passer. 

En effet, c'est le début des études préliminaires, avant d'importants travaux de consolidation du pont le plus cher au coeur des Bordelais. 

Schéma de la circulation sur le Pont de Pierre à partir du 19 avril 2021.
Schéma de la circulation sur le Pont de Pierre à partir du 19 avril 2021. © Bordeaux-Métropole

Un pont qui s'enfonce dans la vase 

Comme l'expliquent les services de Bordeaux Métropole, le plus ancien pont de Bordeaux "est marqué par l'usure et s'enfonce chaque année davantage dans la vase, sous l’effet de son propre poids." Il faut donc impérativement le consolider dans les années à venir.

Le début des travaux est programmé en 2023, ils devraient durer deux ans. 

Pendant cette première phase d'études qui débute lundi 19 avril, il s'agira de sonder la terre sous la Garonne, avec la réalisation de forages jusqu'à vingt mètres de profondeur, entre les piles n°7 à n°16, jusqu'à la roche.

"Cela permettra de caractériser les strates de sol sous les piles, leur nature et leur résistance, afin de dimensionner au mieux les travaux à réaliser pour consolider le pont et ramener le tassement des piles à des valeurs acceptables (soit 1 millimètre par an)", précise Bordeaux Métropole. 

Construit en 1810 et 1822, le Pont de Pierre célebrera son bicentenaire l'année prochaine. Long de 487 mètres, il est emprunté par 60.000 Bordelais et Bordelaises chaque jour en moyenne. 

→  Regardez le reportage de Gilles Coulon et Pascal Lescuyer : 

Début des travaux de consolidation du Pont de pierre à Bordeaux

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation économie transports travaux publics transports en commun