• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux Métropole : la mobilité au coeur de la rentrée

Patrick Bobet, l'actuel président de Bordeaux Métropole, maire LR du Bouscat. / © Cottereau Fabien MAXPPP
Patrick Bobet, l'actuel président de Bordeaux Métropole, maire LR du Bouscat. / © Cottereau Fabien MAXPPP

Le président de la métropole bordelaise, Patrick Bobet, a dévoilà sa feuille de route pour les mois à venir. La mobilité est au coeur de la politique de l'agglomération girondine. 

Par Christine Le Hesran

C'est une rentrée sous observation pour l'actuel patron de la métropole qui a pris la suite d'Alain Juppé, parti à Paris. Il a fait état ce lundi 9 septembre des réalisations et projets en cours, notamment dans les transports. 
 

Quid du tram  ? 

La fameuse ligne C du tram, perturbée depuis l'incendie du parking des Salinières le 18 ami dernier, pourrait reprendre du service un peu plus tôt qu'annoncé précédemment. Des essais vont être effectués mi-septembre. Le président Patrick Bobet pronostique une reprise du trafic sur l'intégralité de la ligne horizon :

A la Toussaint peut-être à la mi-octobre


La ligne D du tramway sera inaugurée le samedi 14 décembre prochain. Elle relie les Quinconces, le coeur de Bordeaux, et la mairie du Bouscat. Les tramaways sont actuellemnt à l'essai sur ce nouveau tronçon. 
Annulation confirmée du bus nouvelle génération BHNS entre la Gare St-Jean et St-Médard en Jalles.
 

L'avenir du pont Simone Veil

Le président de la métropole a voulu lever le doute sur la poursuite ou pas du projet de ce pont entre les deux rives, entre Bègles et Floirac.Un pont très attendu par nombre de métropolitains mais qui connait des déboires à répétition. "Certains travaux continuent, l'appel d'offre est en cours et les travaux continueront." Le président se veut rassurant :

Il n'y aura pas trop de retard, les mauvaises nouvelles ne décalent pas de deux ans les travaux mais de quelques mois. 
Patrick Bobet, président de Bordeaux Métropole


Le maire de Bordeaux a émis des doutes sur la réalisation du pont Simone-Veil, c'était il y a quelques jours dans les colonnes du journal Sud-Ouest : " C’est à se demander si ce pont, qui a déjà deux ans de retard, se fera un jour."

Pour mémoire, le tribunal administratif de Bordeaux a signifié le 15 juillet dernier à la métropole, son refus de valider l'accord conclu en mars dernier entre la collectivité et le groupement d’entreprises Razel-Bec (groupe Fayat). C'était en fait la suite après un désaccord entre les deux parties sur la construction du pont. Le tribunal administratif a alors estimé que les termes de cet accord étaient trop avantageux pour le groupe de BTP.


Un métro à Bordeaux ?


Voilà quelques mois que le projet d'un métro revient dans les discussions. Remède à des difficultés de circulation et de mobilité  Le projet de métro à Bordeaux est toujours dans les têtes du moins :

Il a fait l’objet d’une étude approfondie et solide. Il sera discuté en bureau de Bordeaux Métropole en novembre.

Patrick Bobet 


Il y a du positif donc :  "Premier point, un métro est réalisable, techniquement c’est possible. Deuxième point, ce serait pertinent, du moins pour une ligne partant de l’Arena de Floirac, passant par la gare, la Victoire, la Cité administrative, le parc des expos", a-t-il détaillé. Dernier élément positif : la valeur actuelle nette (VAN, qui évalue la rentabilité pas seulement financière d’un projet) est très largement positive. "
Rien n'est donc joué. 


Les poids-lourds devraient connaître un traitement particulier car le patron des communes métropolitaires veut réguler leur passage en centre ville. D'où l'idée d'une retenue de poids-lourds. 
 

Et le logement dans tout ça ? 

Un constat mis en avant par le président, il faut faire plus. La métropole est en deça de l'objectif prévu par la loi : 25 %. Or la part de logement social ne s’élève qu'à 22,3% ici.
Nous avons construit 16 000 logements sociaux en dix ans. Nous étions ces dernières années sur un rythme de 3 400 logements par an. Mais cette année nous serons à 2 800, c’est trop faible.
Patrick Bobet

D'où l'objectif affiché du président : 3000 constructions par an. Nul doute que le sujet du logement et de l'aménagement de la métropole fera la une de la campagne des municipales, c'est déjà un thème qui se dégage fortement. 
 

Sur le même sujet

Noyade du jeune Salim à la piscine de Terrasson : 30 000 euros d'amende requis contre la commune

Les + Lus