Cet article date de plus de 3 ans

Bordeaux : le pont d'Aquitaine fête ses 50 ans

Suspendu entre les deux rives, il a changé le visage de Bordeaux et a bouleversé la vie des riverains. Son inauguration a eu lieu il y a tout juste un demi siècle.

© France 3
En mai 1967, les voitures circulent enfin de part et d'autre de la Garonne. Le majestueux pont d'Aquitaine devient alors la fierté des Bordelais.

Ce trait d'union suspendu au nord du fleuve a été pensé dans un but bien précis, selon le maire de l'époque Jacques Chaban-Delmas :

 "il s'agissait réellement d'une réparation tardive à un oubli prolongé".
 

Le pont de Pierre était avant lui la seule liaison entre la rive droite et la rive gauche. Il fallait donc résoudre cette insuffisance, pour ainsi fluidifier le trafic et faciliter la vie des riverains, pour les habitants de Lormont par exemple. 


Le pont d'Aquitaine fut une innovation majeure : il est surdimensionné pour l'époque avec une longueur de 1589.95 mètres, pour une largeur de 20 mètres. Son design en suspension sur deux pylônes de 105 mètres de hauteur fait l'unanimité, il est le deuxième plus grand pont suspendu de France.


Aujoud'hui, après un vécu de 50 années, il a eu quelques rénovations, comme dans les années 2000 avec l'élargissement des voies pour passer à deux fois trois voies. De plus ce pont subi de nombreuses vérifications avec régulièrement quelques travaux, pour simple entretien. 

6 mai 1967, 50yo today

Une publication partagée par Chloé (@_eropheich) le


Bilan du cinquantième anniversaire du pont d'Aquitaine : il a réussi à mieux desservir la ville de Bordeaux, plus de 100 000 véhicules l'empruntent chaque jour, mais aujourd'hui les Bordelais lui reconnaissent de nombreux embouteillages aux heures de pointe. 

 

Les 50 ans du Pont d'Aquitaine

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire sorties et loisirs culture patrimoine architecture et urbanisme architecture transports économie