Bordeaux : quatre ans de prison pour le conducteur de la Porsche ayant percuté trois policiers dans leur fourgon

Dans la nuit du 17 au 18 novembre, un fourgon dans lequel se trouvaient trois policiers a été percuté par une Porsche, sur le boulevard des frères Moga à Bordeaux. Les trois fonctionnaires ont été légèrement blessés. Le conducteur de la voiture a été condamné à quatre ans de prison. 

La voiture que la Porsche est venue percutée. Deux hommes sont en garde à vue mercredi 18 novembre 2020.
La voiture que la Porsche est venue percutée. Deux hommes sont en garde à vue mercredi 18 novembre 2020. © syndicat Alternative Police CFDT
Le conducteur d'une Porsche ayant percuté un fourgon de police dans lequel se trouvaient trois fonctionnaires, dans la nuit du 17 au 18 novembre à Bordeaux, a été jugé ce vendredi 20 novembre en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Bordeaux. 

D'abord poursuivi pour tentative d'homicide volontaire, le prévenu comparaissait finalement pour violences volontaires avec arme (la voiture), sur personnes dépositaires de l'autorité publique.

Deux autres circonstances aggravantes s'y ajoutaient : la conduite en état d'ivresse, ainsi que le défaut de permis. 
 
Agé de 32 ans, le conducteur a été condamné ce vendredi 20 novembre à quatre ans de prison fermes, avec maintien en détention et révocation d'un précédent sursis. C'est plus que ce qu'avait requis le parquet, qui réclamait une condamnation à trois ans de prison. 

Une décision qui satisfait Maitre Guillaume Sapata, l'avocat des trois policiers, qui qualifie cette décision de "sanction pénale proportionnée à l'illégalité et à la gravité des faits", soulignant un contexte de multiplication des violences contre les forces de l'ordre. 

L'avocat ajoute que l'accusé a accueilli sa condamnation en proférant insultes et crachats dans le tribunal, ce qui pourrait donner lieu à de nouvelles poursuites du parquet. 

Le passager du véhicule, accusé de complicité, a été relaxé conformément aux réquisitions du parquet. 

 
La Porsche qui a heurté le véhicule de police, alors qu'elle roulait à contre-sens et le véhicule des forces de l'ordre voulait le stopper. 18 novembre 2020
La Porsche qui a heurté le véhicule de police, alors qu'elle roulait à contre-sens et le véhicule des forces de l'ordre voulait le stopper. 18 novembre 2020 © Alternative CFDT police


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité justice