• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Duoday : pour lever les préjugés du handicap dans le monde du travail

Lucie et Christine sont toutes les deux infirmières. Lucie est en situation de handicap, elle observe à l'occasion du Duoday le travail de Christine, plus adapté pour elle. / © TUSCQ-MOUNET Sylvie
Lucie et Christine sont toutes les deux infirmières. Lucie est en situation de handicap, elle observe à l'occasion du Duoday le travail de Christine, plus adapté pour elle. / © TUSCQ-MOUNET Sylvie

Faire un pas vers l'autre, c'est le but de Duoday qui vise à former des duos composés d'une personne handicapée et un professionnel volontaire le temps d'une journée. Rencontre à Bordeaux avec Lucie, infirmière de métier, qui cherche un travail adapté à son handicap.

Par Christine Le Hesran

Lucie est infirmière. Mais depuis trois ans, sa vie a basculé. Un handicap, lié à une maladie évolutive, l'a contrainte a arrêté son activité en milieu hospitalier. " Plus possible, trop de stress, c'était un épuisement à la fin de la journée".

Je ne suis plus apte du fait de ma pathologie.

Alors Duoday tombe à pic pour envisager une autre vie professionnelle. Cette journée en tandem réunie un valide en situation de travail et une personne en situation de handicap. Lucie, 33 ans, découvre donc aujourd'hui le métier d'infirmière en prévention  au conseil départemental de la Gironde. Elle observe de suite que ce métier serait pour elle plus adapté. 

Je suis plus souvent assise et les horaires sont plus des horaires de bureau. 

Alors cette journée passée à découvrir ce métier axé sur la prévention lui donne de l'espoir pour trouver un travail car elle souhaite continuer une activité.
Auparavant, Lucie n'a pas déclaré son handicap par peur de ne pas être embauchée car son handicap n'est pas visible. " Les gens ne le savent pas." Mais elle " a tiré sur la corde " et s'est retrouvée à l'hôpital. 
C'est ce qui a décidé Lucie à déclarer son handicap " pour se protéger. "

On est souvent incompris, il y a beaucoup de préjugés. C'est important de déclarer son handicap pour avoir un poste adapté. 
 

" Beaucoup d'incompréhension et de méconnaissance des employeurs "

Le but de cette journée en tandem, où chacun se découvre, est bien de dépasser les préjugés et avancer vers l’inclusion. C'est une évidence pour le conseil départemental de la Gironde qui emploie 6,45 % de salariés en situation de handicap. Sébastien Saint-Pasteur est Président commission handicap et inclusion de la collectivité. Il admet qu'il y a du chemin à faire pour la " reconnaissance, l'explication et la connaissance". 

Il y a beaucoup d'incompréhension et de méconnaissance des employeurs et la société en général. Alors qu'il y a beaucoup de personnes en situation de handicap qui sont aussi, sinon plus productive que tout un chacun

Duoday a pour ambition de favoriser la rencontre de ces deux mondes qui n'ont pas forcément l'habitude de se côtoyer. On voit des changements de culture au fil du temps mais trouver sa voie et un métier adapté reste encore souvent un parcours du combattant. 
 

France 3 Aquitaine aussi a accueilli deux personnes en situation de handicap pour découvrir les différents métiers et les coulisses. 

 
Ophélie et Jean-Luc, nos invités de Duoday, entourent Marie-Pierre D'Abrigeon, journaliste présentatrice de l'édition de France 3 Aquitaine. / © C. Le Hesran
Ophélie et Jean-Luc, nos invités de Duoday, entourent Marie-Pierre D'Abrigeon, journaliste présentatrice de l'édition de France 3 Aquitaine. / © C. Le Hesran
 

 

C'est quoi le Duoday ?

Le Duoday est une action européenne qui vise à optimiser l’inclusion des personnes en situation de handicap dans le monde du travail.

  • L’initiative Duoday a été créée en France en 2016 par l'ESAT Agnelis dans le Lot-et-Garonne, avec le soutien de l’ARS Nouvelle Aquitaine, les élus, les entreprises et l’ensemble des associations gérant des ESAT dans le département.
  • L'idée elle-même est née en Irlande, en 2008, sous la dénomination JobShadow. Elle a ensuite été reprise par la Belgique  en 2010, puis par beaucoup d'autres pays européens et se transforme aujourd'hui en véritable action européenne.

Sur le même sujet

Installation de 200 caravanes à Cenon : le maire ne décolère pas

Les + Lus