FEUILLETON - Les secrets de la cathédrale Saint-André, un trésor au coeur de Bordeaux

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nathalie Pinard de Puyjoulon avec Christophe Roux

Découvrez notre série sur la cathédrale Saint-André, façon chasse au trésor… Savez-vous où il se trouve ? Découvrez-le au fil de nos reportages…        

Tout savoir sur les mondiaux de pelote basque : Championnats du monde de Pelote Basque 2022



La cathédrale millénaire, élevée au cœur de Bordeaux, est perpétuellement en cours de restauration

Si le portail royal été officiellement présenté lors des Journées du Patrimoine, d’autres travaux sont actuellement lancés sur le chevet nord. Les chantiers devraient se succéder pendant 5 ans pour rendre à l’édifice toute sa splendeur, en délivrant notamment la pierre de sa noirceur. C’est l’Etat propriétaire qui finance entièrement cette restauration. Nous sommes montés dans les échafaudages pour voir ce qu’ils cachaient…
durée de la vidéo : 02min 12
Les chantiers devraient se succéder pendant 5 ans pour rendre à l’édifice toute sa splendeur, en délivrant notamment la pierre de sa noirceur.



Armando Miranda, sacristain depuis 15 ans, connaît la cathédrale comme sa poche

Ce laïc, employé par le diocèse, est la seule personne autorisée à dormir sur place, occupant un logement de fonction. Avec ses 14 clés, il accède aux endroits les plus insoupçonnés. C’est lui qui ouvre et ferme la cathédrale, le matin de 10 h à 13 h (sauf le lundi) et l’après-midi de 15 h à 19 h 30.  Toujours impressionné par la solennité des lieux, Armando ne laisserait sa place pour rien au monde. D’origine chilienne, il a trouvé son petit paradis à Bordeaux…
durée de la vidéo : 02min 14
Avec ses 14 clés, Armando Miranda accède aux endroits les plus insoupçonnés de la cathédrale



Elle fait visiter la cathédrale Saint-André depuis un quart de siècle

Marie Boissarie a fondé l’association Arts et Fides, Arts et Foi, pour expliquer le sens des œuvres religieuses. Elle nous apprend ainsi que les fidèles expriment ici une dévotion spéciale pour la Vierge Marie. Les lycéens viennent prier auprès de Mater Amabilis, la Mère Aimable, pour obtenir leur baccalauréat…
durée de la vidéo : 02min 39
Elle fait visiter la cathédrale Saint-André depuis un quart de siècle.


La cathédrale cache un trésor

Constitué en grande partie de tableaux, il a été offert en 1947 par Albert Marcadé, un chanoine d’origine bordelaise, connu pour avoir sauvé des Juifs pendant la Seconde guerre mondiale, en délivrant de faux certificats de baptême. C’est à Paris, autour de sa paroisse Sainte-Elisabeth de Hongrie, qu’il a chiné de magnifiques œuvres d’art, destinées à illustrer le catéchisme des enfants. Remarquablement restauré, le trésor sera ouvert au public à partir du mois de décembre à la cathédrale Saint-André.
durée de la vidéo : 02min 15
Remarquablement restauré, le trésor sera ouvert au public à partir du mois de décembre à la cathédrale Saint-André.




Une série de Nathalie Pinard de Puyjoulon et Jean-Michel Litvine

Montage Karine Durandet

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité