Cet article date de plus de 3 ans

La Gare Saint Jean de Bordeaux, rénovée et agrandie, attend sa LGV

Pour accueillir cette nouvelle ligne LGV Paris-Bordeaux dés le 2 juillet, la Gare St-Jean à Bordeaux a fait peau neuve. Elle a été entièrement rénovée et aggrandie. Jusqu'à 18 millions de voyageurs y transiteront chaque année.


La gare Saint-Jean offre aujourd'hui deux visages. Celui que les bordelais connaissent depuis 1898.


Mais de l'autre côté des rails, donnant sur le quartier belcier, c'est un nouveau hall qui a vu le jour.


Mais ce n'est pas tout. Pour plus d'accessibilité, un parking en "mille-feuilles" de 750 places et le dépose-minute permettent d'y accéder plus simplement.

La mue de la gare saint-Jean a duré 4 ans et coûté 200 millions d'euros.

Les anciens hall ont tous été rénovés. Ils sont prêts à accueillir 18 millions de voyageurs par an contre 11 actuellement.


Une précieuse marquise

Le plus gros chantier a été celui de la marquise (ouvrage de verre et de métal) qui surplombe les voies.

Un drone été mis à contribution pour survoler l'une des plus grandes verrières d'Europe : 15000 m² de verres, de poutrelles et de bois.

Pour mener à bien son toilettage, une forêt de tubes a été nécessaire pour monter l'échafaudage à 26 mètres de haut.   

Il faut dire qu'au 19e siècle, le plomb et l'amiante étaient la norme. Les travaux ont révélé beaucoup plus de ces matériaux nocifs que ce qui était prévu. SNCF Réseau a dû tout revoir.

Le chantier de 46 millions d'euros a pris 13 mois de retard et coûtera en définitive 30% de plus.
Des discussions sont en cours, entre experts, pour savoir qui règlera la note


Quelques travaux d'accessibilité en 2018 achèveront la transformation de la gare St-Jean.



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgv économie transports