Gilets jaunes : 1800 personnes à Bordeaux, 8 interpellations

A Bordeaux, le cortège des gilets jaunes pour le premier anniversaire du mouvement a rassemblé 1800 personnes selon la préfecture de la Gironde. / © France 3 Aquitaine
A Bordeaux, le cortège des gilets jaunes pour le premier anniversaire du mouvement a rassemblé 1800 personnes selon la préfecture de la Gironde. / © France 3 Aquitaine

Quelques dizaines de personnes à Saint-André de Cubzac, à Langon, à Gujan : il n’y a pas eu de reprise des ronds- points par les gilets jaunes ce samedi en Gironde. La manifestation de Bordeaux a rassemblé 1800 personnes selon la préfecture, 8 personnes ont été interpellées.

Par America Lopez

C'est un triste anniversaire, c'est pas par plaisir qu'on est là.
Une mère de famille monoparentale


"On travaille, mais on n'arrive pas à joindre les deux bouts"


Cette maman de 40 ans est venue manifester ce samedi car sa vie de mère de famille monoparentale est "très difficile". Interrogé par France 3, elle explique que ce sont "les violences policières sur les manifestants qui l'ont poussée à rejoindre le mouvement au printemps".

On travaille, mais on n'arrive pas à joindre les deux bouts. On a que des petits contrats, on a que des petits boulots où l'on se salit les mains, on se casse au travail et nous les femmes on est bien moins payées à la retraite. Oui c'est un triste anniversaire aujourd'hui. Moi,  j'ai 40 ans, 12 points sur mon permis, pas de casier judiciaire, et y en a marre des vilolences policières.

 
© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Pour ce retraité venu battre le pavé à Bordeaux comme tous les samedis du mouvement des gilets jaunes, il faut que le mouvement continue.

Un an qu'on est dans la rue et un an qu'on a rien. Le seul retour du gouvernement, c'est l'ignorance de son peuple et de sa population. Aujoud'hui, tout a augmenté : essence, gaz, électricité.

La manifestation s'est déroulée dans le calme de 14 heures à 17h30. La préfecture indique ce soir que les forces de l'ordre ont procédé à l'interpellation de 8 manifestants ( deux pour outrage et six pour jets de projectiles ). Un abri bus a été cassé au niveau de la porte de Bourgogne et il y a eu quelques tags du côté du tribunal de Grande instance. Les forces de l'ordre sont intervenues "pour disperser des manifestants qui sortaient du parcours déclaré au niveau de la rue Sainte Catherine et de place de la Victoire", toujours selon la préfecture.


VIDEO ►Voir le reportage de Gilles Bernard et Pascal Lecuyer sur la mobilisation à Bordeaux ce samedi 16 novembre :
 
Gilets jaunes à Bordeaux : 1800 manifestants et 8 interpellations
Reportage de Gilles Bernard et Pascal Lecuyer


Une centaine de gilets jaunes à Langon

Plus au Sud et dans ce qui fut longtemps l’un des fiefs du mouvement, environ 100 gilets jaunes ont répondu à l’appel sous la pluie, à Langon. L’affluence est inférieure à celle attendue dans la sous-préfecture. Tôt dans la matinée, quelques militants ont tenté d’attirer l’attention des forces de l’ordre sur le péage de Saint-Selve (A62). Le but était de prendre possession de celui de Langon. Les gendarmes étaient suffisamment nombreux pour empêcher ces blocages.
 

Sur le même sujet

Les + Lus