• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gilets jaunes : une mission parlementaire pour évaluer le “coût” des manifestations pour les commerçants

© Marie Pierre d'Abrigeon - France 3 Aquitaine
© Marie Pierre d'Abrigeon - France 3 Aquitaine

Trois députés de la commission des Affaires économiques et des finances sont en déplacement à Bordeaux ce lundi afin de rencontrer les commerçants. L'objectif : quantifier le montant de leurs pertes après six mois de manifestation de Gilets jaunes dans le centre-ville.
 

Par Maïté Koda

Peut-on quantifier l'impact du mouvement des Gilets jaunes à Bordeaux? Pendant des mois, la capitale girondine a été une place forte du mouvement. Depuis le 17 novembre des milliers de manifestants ont battu le pavé chaque samedi . Des rassemblements qui perdurent même s'ils ont perdu de leur ampleur. Ce samedi 13 juillet, ils n'étaient plus qu'une grosse centaine à se réunir.

 

Mission parlementaire


Une mission parlementaire, formée de trois députés de la commission des Affaires économiques et des finances est en déplacement ce lundi à Bordeaux, pour rencontrer commerçants, artisans et entrepreneurs impactés par ces manifestations, dont certaines ont été accompagnées de violences et de dégradations.
 

Nous ne sommes pas venus avec un chèque
 

Bordeaux métropole, la région Nouvelle Aquitaine et la Chambre de Commerce et d'Industrie ont déjà débloqué 2,6 millions d'euros pour créer un fonds de soutien en faveur des commerçants.   Cette fois-ci, c'est donc l'Etat qui vient se pencher aux chevet des commerçants. 

"Nous ne sommes pas venus avec un chèque, a prévenu Jean-René Cazeneuve, co-rapporteur de la mission, mais pour mesurer les coûts pour les commerçants et évaluer l'efficacité du dispositif mis en œuvre".

On a rencontré des commerçants qui étaient encore traumatisés, poursuit le député LRM du Gers. Certaines entreprises, parce qu'elles étaient fragiles ou parce qu'elles venaient de s'installer ont été particulièrement impactées".

 

Aides fiscales ?

Un premier rapport intermédiaire devrait être communiqué ce mercredi 17 juillet, mais difficile d'en connaître la teneur. Des aides fiscales sont évoquées, ainsi qu'une mise au point auprès des assureurs, alors que certains commerçants se plaignent de ne pas avoir été indemnisés en intégralité.
 

Sur le même sujet

La dynastie Casadesus au Festival du Périgord Noir

Les + Lus