Gilets jaunes : la Région débloque 2 millions d'euros pour les commerçants et artisans pénalisés par les manifestations

Le Conseil Régional, réuni aujourd'hui en séance plénière, a décidé d'aider les Très Petites Entreprises (TPE) ayant subit des pertes de chiffre d'affaire suite au mouvement des gilets jaunes. Découvrez, les quelles sont concernées par ce coup de pouce financier.

Par C.O


Le 23 janvier dernier Alain Juppé, ex-maire de Bordeaux, avait annoncé qu'il voulait se rapprocher de la Région pour créer un fond d'indemnisation pour les commerçants et artisans. On en sait désormais plus sur ce coup de pouce concerté.

Après 16 samedis de mobilisation, certains font les comptes et ne s'y retrouvent pas. La Région a donc décidé de venir en aide à certains commerçants et artisans de la Nouvelle-Aquitaine. Une enveloppe leur étant dédiée va être débloquée. Quel est son montant ? A qui sera-t-elle attribuée ?
 

Baisse d'au moins 30% du chiffre d'affaire

Cette aide est réservée aux TPE (Très Petites Entreprises) de moins de 10 salariés. Parmi celles-ci, pourront bénéficier d'un coup de pouce financier celles dont le chiffre d'affaire a baissé d'au moins 30 % depuis le mouvement des gilets jaunes. 

A quelle hauteur seront-elles indemnisées ? Les aides iront de 1000 euros à 10 000 euros selon les situations.

Fin janvier, "La Ronde des Quartiers", regroupant plus de 1.200 commerçants et artisans de Bordeaux, avait symboliquement posté un courrier aux ministres Bruno le Maire et Christophe Castaner. La grande braderie avait même été avancée d'un jour cette année dans la capitale girondine, du mercredi 6 au vendredi 8 février, en accord avec la mairie et la préfecture.

Ces commerçants ont été touchés par une baisse de fréquentation de leur établissment ou par des actes de vendalisme lors de la fin des manifestations du samedi. Le 16 janvier dernier, un premier montant des dégats causés dans la ville s'élevait à un million d'euros. Fermer ou rester ouvert ? La question est devenue un vrai dilemme pour les commerçantsle samedi.

En décembre dernier la Chambre de commerce et d'Industrie de Bordeaux avait publié une étude concernant l'impact économique des Gilets jaunes sur trois samedis depuis le 24 novembre. 85 % des commerçants interrogés disaient avoir constaté une baisse de leur activité.

A lire aussi

Sur le même sujet

Festival Jazz entre les deux Tours

Les + Lus