Gilets jaunes : le rond-point du CHU de Bordeaux évacué ce matin

Une benne de la Ville de Bordeaux ainsi que plusieurs camions de police sont venus ce matin vers 11h pour évacuer ce rond-point. Il était occupé par les gilets jaunes depuis le 12 janvier date à laquelle Olivier Béziade, blessé lors d'une manifestation, avait été admis au CHU.

 

© Lucas Fourcade

Depuis plus d'un mois maintenant, ils se relayaient pour que le lieu reste toujours occupé par l'un d'entre eux. Ce matin, ils étaient près de 20 sur place lorsqu'une benne est arrivée laissant peu de doutes sur la suite des évènements. 

Plusieurs camions de police, dix selon Lucas Fourcade sur place, sont alors arrivés pour encadrer les opérations. L'évacuation s'est faite sans incident. Et à 11 h 30, aucun gilet jaune n'avait visiblement été interpellé. 

Ils occupaient ce rond-point de manière symbolique depuis le 13 janvier, c'est-à-dire au lendemain de l'admission d'Olivier Beziade à l'hôpital Pellegrin. Celui-ci avait été blessé lors de la manifestation du 12 janvier à Bordeaux. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société police sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter