Gironde : un appel aux dons pour les sans-abris est lancé par la communauté Wanted de Bordeaux

Dons en nature ou argent, tout est fait pour aider le plus grand nombre de personnes dans la précarité. Le collectif « Wanted Solidarité » lance l’opération Urgence Grand Froid dès aujourd’hui.
 
Une tente, un duvet, des vêtements chauds aussi bien qu’un virement bancaire, vous trouverez sûrement un moyen d’aider les plus démunis. Certains ont fait vite, et ont amené dès aujourd'hui lundi 16 novembre des vêtemets chauds, comme on le voit sur cette photo prise au Wanted Café cet après-midi. Les différentes associations du collectif Wanted Solidarité ont lancé cette opération qui vient en renfort des 50 repas gratuits délivrés cinq fois par semaine par le Wanted Café. 
Le Wanted Café fait partie des quatre points de collecte où déposer vos dons.
Le Wanted Café fait partie des quatre points de collecte où déposer vos dons. © Jérémie Ballarin

L’urgence, faire face au froid

L’hiver s’installe et les sans-abris manquent de tout. Les associations invitent donc à faire don de vêtements chauds, de duvets, couvertures tentes, bref tout ce qui pourra les aider à lutter contre des températures à la baisse. « Mais l’urgence, c’est vraiment de récupérer des vêtements chauds », explique Jérémie Ballarin co-fondateur de Wanted Community Bordeaux. « Sans oublier de donner des sous-vêtements, car les gens n’y pensent pas forcément », précise-t-il. Les dons de produits d’hygiène sont aussi les bienvenus : crème, brosse à dents, dentifrice, coupe ongles, etc. Le matériel de type piles, lampes torches, sac à dos et gourdes font aussi partie de la liste.
© Wanted

Point de collecte ou à domicile

Il existe quatre points de collecte dans Bordeaux : la Wanted café et la Jeune Garde rue des Douves, Darwin quai de Queyries, et la maison Eco-citoyenne quai Richelieu. Ces quatre lieux seront ouverts jusqu’au 22 novembre pour réceptionner vos dons.
Vu le contexte sanitaire et le confinement, la collecte pourra aussi directement se faire à votre domicile le 21 et 22 novembre prochain. Ainsi les associations se rendront chez vous, dans toute la métropole mais aussi jusque sur le bassin d’Arcachon. 

Cagnotte en ligne

Si vous préférez, sachez qu’il est aussi possible de donner directement de l’argent via une cagnotte. Les bénéfices seront consacrés à l’achat d’articles ensuite redistribués aux sans-abris. : « A la base, cette opération était prévue hors confinement avec une présence physique pour accueillir les dons », raconte Jérémie Ballarin. « Cela n’était donc pas possible sous cette forme, alors on s’est dit qu’on allait proposer aux gens de faire des dons en nature ou via une collecte internet. Comme cela, même ceux qui habitent loin de Bordeaux peuvent participer ». Pour partciper, cliquez ici.
© Wanted
 

Repas quotidien gratuits

Jusqu’ici, le Wanted Café proposait des repas suspendus, c’est-à-dire que vous payez plus cher votre repas pour financer celui d’un autre. Mais avec le confinement, le café a dû fermer ses portes. Grâce à un partenariat avec Harmonie Mutuelle, qui finance l’achat de nourriture, Wanted continue de cuisiner des repas qui sont ensuite distribués par des associations aux sans-abris. Ainsi cinquante repas sont livrés dans la rue cinq jours par semaine. Une belle initiative à laquelle participent aussi des voisins boulangers, et pâtissiers bordelais.

« Ce n’est pas conjoncturel »

Pour cette distribution de repas, Wanted avait besoin de bénévoles. « Rien que pour le mois de novembre, nous avions besoin de 100 personnes pour mettre en place les 50 repas quotidien », se rappelle Jérémie Ballarin, « nous les avons obtenus en une heure ». Le message passé sur la page Facebook de Wanted Community ne sera pas resté sans suite. Si bien que des repas gratuits seront distribués pendant tout le confinement. 

Il y a une vraie mobilisation, mais c’est toujours la même chose sur le terrain. Le confinement ne change rien, on est sur les mêmes problématiques. Ce n’est pas conjoncturel mais structurel. C’est la question du lien qui se pose.

Jérémie Ballarin

Un lien que toutes les associations de Wanted Solidarité tentent de maintenir, parmi elles Graine de solidarité, les Robins de la rue, Les Gratuits et bien d’autres. Leurs souhaits à tous maintenant, "que d’autres restaurants puissent avoir des partenariats ou des dons pour leur permettre de cuisiner aussi ». A bon entendeur.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie solidarité société vie associative confinement santé covid-19