Gironde: un détenu retrouvé pendu dans sa cellule de Gradignan

Un détenu géorgien de 36 ans s'est donné la mort par pendaison dans sa cellule. Il était en isolement à la prison de Gradignan en Gironde, près de Bordeaux, selon l'administration pénitentiaire.
    

La maison d'arrêt de Gradignan est l'une des plus surpeuplée de France. (6/04/019)
La maison d'arrêt de Gradignan est l'une des plus surpeuplée de France. (6/04/019) © France 3 Aquitaine
Le détenu a été retrouvé pendu au radiateur de sa cellule  mercredi, en début d'après-midi par un agent pénitentiaire qui a donné l'alerte et prodigué les premiers soins. Malgré l'intervention du Samu, il n'a pu être réanimé.
    
Le détenu, incarcéré dans l'attente de son procès devant le tribunal correctionnel, se trouvait à l'isolement depuis quelques jours, après une altercation avec d'autres prisonniers, a expliqué la direction interrégionale de l'administration pénitentiaire, confirmant une information du quotidien Sud Ouest.
  
 Le trentenaire devait prochainement être transféré au centre pénitentiaire de Mont-de-Marsan dans les Landes.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prison justice société