• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Girondins : Gustavo Poyet quitte le Haillan disctrètement

Gustavo Poyet à la sortie de son entretien ce vendredi 24 août / © France 3
Gustavo Poyet à la sortie de son entretien ce vendredi 24 août / © France 3

Gustavo Poyet a donc été reçu par sa direction en vue d'un licenciement lors d'un entretien express avec le président Martin. En attendant, Thierry Henry réfléchit à la proposition de prendre la suite et se décidera sous 48 heures. 

Par Christine Le Hesran avec AFP et Nicolas Morin

Ce fût très bref, son entretien avec le président Martin a duré moins de dix minutes. Et à la question posée à sa sortie de l'entrevue par les journalistes : "Vous n'êtes plus entraîneur de Bordeaux, c'est fini ? " Une réponse hyper brève de Gustavo Poyet...


Je peux pas parler... formalités....

L'entraîneur uruguayen de Bordeaux Gustavo Poyet, mis à pied à titre conservatoire une semaine pour des propos contre sa direction, a été reçu ce vendredi 24 août par le président Stéphane Martin en vue d'un licenciement. 

Convoqué par sa direction, Poyet est arrivé au château du Haillan peu avant 10h. Le technicien uruguayen a juste évoqué "des formalités" avant de quitter le centre d'entraînement des Girondins. Pas de communication officielle pour des raisons de procédure de la part de la direction du club non plus. L'annonce officielle d'un licenciement de Poyet ne pourra légalement pas intervenir avant le début de la semaine prochaine, soit  trois jours ouvrables après la date de l'entretien préalable. 
L'ancien international Thierry Henry est donné grand favori pour lui succéder.
 

Une colère qui ne passe pas

A l'issue du match retour contre Mariupol (2-1) en Ligue Europa le 16 août dernier, l'entraîneur s'était montré furieux en conférence de presse contre ses dirigeants, leur reprochant leur gestion du cas de l'attaquant Gaëtan Laborde, transféré le matin de ce match à Montpellier sans qu'il en ait été averti.  "Ce que le club a fait aujourd'hui avec Gaëtan Laborde, c'est une honte", avait-il déclaré. Pas étonnant alors que les patrons du club aient peu apprécié d'où l'issue ce vendredi car dès le lendemain, le président Martin avait jugé que son entraîneur "avait dépassé les bornes" pour expliquer sa mise à pied d'une semaine.


Le feuilleton Henry


La décision de Thierry Henry, très courtisé par les Girondins, est attendue durant le week-end, on parle de samedi 25 août. Il a été reçu pour un long entretien jeudi 24 août à New-York par les futurs probables dirigeants d'origine américaine. Un rendez-vous pour faire connaissance, se juger, se découvrir et parler... money ! A saisir : un contrat longue durée d'entraîneur en chef. 

 

Sur le même sujet

Didier Bily, champion de France de 50 m handisport

Les + Lus