Grève à l'hôpital de Cadillac “ ce personnel en moins, c'est aux patients qu'on l'enlève”

© F3 Aquitaine
© F3 Aquitaine

Le personnel de l'hopital pyschiatrique de Cadillac protestait ce mardi contre le gel de postes administratifs et logistiques dans leur établissement. Ils dénoncent à la fois leurs conditions de travail et les conditions d'accueil des patients.

Par M.K

Entre départs à la retraite non remplacés et arrêts maladies qui se multiplient, la colère monte à l'hôpital psychiatrique de Cadillac. Ce mardi, une petite centaine de salariés a manifesté devant l'enceinte de l'établissement pour dénoncer la politique de la direction. Parmi eux Laurent Laporte, délégué syndical CGT
 

Pour rénover de vieux bâtiments, le directeur choisit de geler des postes, et de faire les travaux avec l'argent récupéré. Nous trouvons cela scandaleux. Ce personnel en moins, c'est aux patient qu'on l'enlève

 
De son côté, Raphaël Bouchard, directeur de l'hôpital la direction se justifie par le coût élevé de la rénovation : 30 millions d'euros.
 

Tous les postes soignants sont préservés et on améliore le bâti. Mais nous sommes obligés de se serrer la ceinture sur les secteurs administratifs, logistiques et techniques pour en arriver là
 

 
Pas de quoi convaincre le personnel soignant qui assure ressentir au quotidien les conséquences de ce manque de moyens.

Regardez le reportage de France 3 Aquitaine


Grève à l'hôpital de Cadillac
Interviennent dans ce reportage : Laurent Laporte Délégué syndical CGT, Raphaël Bouchard Directeur Hôpital de Cadillac, Sylvie Dulaurans-Lafage Pédopsychiatre - F3 Aquitaine - Sébastien Delalot/ Delphine Roussel-Sax /Olivier Pallas


Sur le même sujet

Foie gras : pas de hausse des importations en 2017

Près de chez vous

Les + Lus