Législatives 2022 : Thomas Cazenave, nouveau député Majorité Présidentielle de la 1ère circonscription de Gironde

Publié le Mis à jour le
Écrit par Julie Chapman .

Victoire confortable avec plus de 59 % des voix, Thomas Cazenave a remporté les élections législatives sur le secteur de Bordeaux, Le Bouscat, Bruges. Portrait du nouveau visage de ce candidat majorité présidentielle, proche de l'Elysée.

C'est un grand retour sur ses terres natales. Le Bordelais de naissance Thomas Cazenave s'est emparé ce dimanche de la première circonscription de Gironde avec une victoire assurée avec près de 60 % des voix. Elu ce dimanche 19 juin à la tête de la première circonscription de Gironde, Thomas Cazenave continue sa carrière sur les terres de son enfance. 

De Pôle Emploi à la présidence

Né d'une mère secrétaire de direction et d'un père employé au Gaz de Bordeaux, Thomas Cazenave navigue depuis de nombreuses années entre Paris et Bordeaux, où réside encore une grande partie de sa famille. Agrégé d'économie et de gestion, il complète sa scolarité à Sciences Po Paris avant d'intégrer l'ENA en 2005.

Avant d'entrer en politique, Thomas Cazenave suit un parcours d'inspecteur des finances puis devient directeur général adjoint de Pôle Emploi. Il débute ensuite sa carrière nationale comme directeur adjoint du cabinet d'Emmanuel Macron, qu'il rejoint en 2016, au ministère de l'Economie avant de bifurquer au secrétariat à l'Industrie. Une parcours qui le mène au secrétariat général de la présidence de la république.

Proche d'Emmanuel Macron, il œuvrera à l'élaboration de son programme présidentiel en 2017. Une proximité qui lui vaudra une nomination en tant que délégué interministériel à la transformation publique. Il endossera de nouveau en 2022 son rôle au sein du comité de pilotage créé en vue de la réélection d'Emmanuel Macron.

Débuts bordelais difficiles

A Bordeaux, il opère un premier retour en 2020, en tant que candidat à la mairie de la métropole avec la liste "Renouveau Bordeaux". Au premier tour, il arrive en troisième position. Une situation qu'il tente de modifier en s'alliant avec le maire sortant au second tour, en échange d'un poste d'adjoint au maire et de vice-président de Bordeaux Métropole. 

Mais malgré son alliance, leur liste commune termine deuxième et octroie quatre sièges aux macronistes.

► Retrouvez notre reportage de l'entre deux tours des élections municipales de 2020

Son élection, ce dimanche à la tête d'une circonscription, qui scrutait un successeur à Dominique David, députée LREM sortante, confirme donc le retour de cet habitué du monde politique sur ses terres natales. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité