Mérignac : un homme revendique les 85 000 euros retrouvés par un passant sur un trottoir

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.O

Un homme s’est présenté lundi 28 juin au commissariat. Selon ses dires, l’argent appartenait à sa mère décédée il y a peu et dont il avait vidé l’appartement. Une enquête a été ouverte pour savoir à qui appartient ce magot.

Jeudi dernier, un passant a découvert 85 000 euros au milieu des encombrants avenue du Docteur Fernand Grosse, à Mérignac. L’argent était en fait caché dans un bibelot. Un éléphant en céramique dans lequel de nombreuses coupures notamment de 500 euros étaient dissimulées. La passant s’est rendu le jour-même au commissariat central de Bordeaux à Mériadeck pour faire part de sa découverte.

Rebondissement en début de semaine. Lundi 28 juin, un homme a revendiqué le pactole. Selon ses dires, il aurait vidé récemment l’appartement de sa mère décédée et aurait appris l’existence du magot par la presse.

L’homme qui s’est présenté au commissariat est-il légitime pour revendiquer cette importante somme ? Cet argent provient-il des économies de sa mère décédée et de son père placé sous tutelle ? Une enquête a été ouverte pour non justification de ressource, explique la Direction Départementale de la Sécurité Publique. Selon les premiers éléments de cette enquête, les billets seraient de vrais billets de banque.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité