Particuliers : contre les risques d'incendie, pensez à débroussailler !

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

La législation impose aux riverains situés en bordure de forêt de débroussailler leurs parcelles afin de limiter la propagation des incendies. Malgré le risque en cette période estivale, peu d'habitants respectent la loi.
 

Par MK avec Nathalie Pinard de Puyjoulon

Les températures avoisinent les 30 degrés, le soleil brille de mille feux… La période est propice aux incendies. Dans la région, seul le département du Lot-et-Garonne est en vigilance orange. Mais depuis plusieurs jours déjà plusieurs hectares de chaume, blé ou pins sont déjà partis en fumée.

 

Une végétation basse favorable aux déplacements de l'incendie


À Saint-Aubin de Médoc, en Gironde, la forêt représente 80 pour-cent du territoire. Sous les pieds, le craquement des feuillages est un témoin de la sécheresse ambiante. "On voit apparaître de la végétation basse qui se dessèche et qui va être favorable aux déplacements de l'incendie", note Bernard Barbeau, président de la Défense des forêts contre les incendies ( DFCI) à Saint-Aubin. 
 

Obligation

Afin de parvenir au maximum les risques, la DFCI et la mairie rappellent la législation aux riverains : les habitants situés en bordure de forêt ont pour obligation de débroussailler.
Mais tous les habitants ne respectent pas cette obligation. Georges Laborde a lui débroussaillé avec soin les herbes qui bordent sa maison. "C'est une obligation, assure-t-il. Et si la maison devait brûler et que nous n'avions pas débroussaillé, on ne serait pas assuré", explique-t-il.
 

Une réglementation précise

Sur la commune ce sont des centaines de maisons qui logent six kilomètres de pins. Mais, seul un quart de la lisière est conforme à la réglementation, qui impose un nettoyage sur une largeur de 50 mètres, même sur les parcelles qui sont hors des limites de la propriété. De quoi rebuter certains résidents. 

"On peut également imaginer faire réaliser les travaux par la collectivité, ou une entreprise sachant que la facture sera adressée aux particuliers concernés", ajoute Bernard Barbeau.

 

Nous on privilégie le dialogue et on essaie de sensibiliser la population à ce risque de feux de forêt.  
 

Voir le reportage de France 3 Aquitaine
 

Contre les risques d'incendie, pensez à débroussailler !

Sur le même sujet

Les + Lus