• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Rugby : Ovale citoyen, le club de rugby à destination des exclus, utilisera les terrains de l'UBB

Le terrain synthétique de Bègles est dans l'enceinte du stade André Moga / © DAVID Thierry / MaxPPP
Le terrain synthétique de Bègles est dans l'enceinte du stade André Moga / © DAVID Thierry / MaxPPP

A Bordeaux, l'association Ovale citoyen, un club de rugby à destination des migrants, des SDF, et des jeunes exclus a longtemps cherché un terrain pour s'entraîner. La mairie de Bègles et l'UBB ont donné leur accord pour accueillir les joueurs sur leur terrain synthétique.

 

Par Maïté Koda

"Ouvrez vos terrains aux migrants". Le cri du coeur de Raphaël Poulain, ex-joueur du Stade français et parrain de l'association Ovale Citoyen, a semble-t-il été entendu.

Le club de rugby, à destination des migrants, des SDF, et des exclus va pouvoir jouer sur le terrain synthétique de l'UBB (Union Bordeaux Bègles). Depuis plusieurs semaines Ovale Citoyen recherchait activement un terrain sur lequel les joueurs pourraient s'entraîner une fois par semaine, se doucher,  et qui soit adossé à une salle pour servir une collation après les entraînements.

 
 

En terme de symbole, c'est énorme



La réponse positive de Bègles , c'est donc un immense soulagement pour Jean-François Puech, à l'origine de initiative. Celui qui déplorait en juin la frilosité des mairies de Bordeaux Métropole, tient à souligner l'engagement de Laurent Marti, président de l'UBB et du maire de Bègles, Clément Rossignol Puech .


"C'est super, en plus on va jouer sur un terrain parfait, logé dans un club professionnel. On a beaucoup galéré, et là, en terme de symbole c'est énorme", s'est-il réjouit.
 
 

Un entraînement par semaine

Lancé fin 2017, Ovale citoyen veut rassembler des exclus et des jeunes déjà insérés socialement, pour les faire jouer tous ensemble. Avec un objectif : commencer la compétition en septembre 2019. Entre 25 et 30 joueurs sont déjà assurés de faire partie de l'aventure, parmi lesquels une quinzaine de migrants, et quatre SDF. 



L'association, le club et la mairie sont tombés d'accord pour une utilisation du terrain synthétique du Stade André Moga à Bègles, à compter de la fin août, chaque lundi entre 20 heures et 22 heures. Jean-François Puech,  envisage désormais la suite plus sereinement.

"On a été rejoints par Serge Simon, le vice-président de la fédération qui rejoint notre conseil d'administration. Laurent Armand, ancien entraîneur de l'UBB nous a également contacté", assure-t-il.
 

Bénévoles

Des obstacles ont été levés, mais de nombreux chantiers attendent encore l'association :   développer une collaboration avec Drop de béton, association qui oeuvre dans le milieu pénitentiaire, et lancer un appel à bénévoles afin de structurer l'encadrement, les finances et le sponsoring du club. 



 

Sur le même sujet

Incendie à Notre-Dame-de-Paris : Colossus, le robot des pompiers fabriqué à La Rochelle dans la fournaise du brasier

Les + Lus