• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Pour soigner les varices : la radiofréquence est une technique efficace et non invasive

traitement des varices par radiofréquence CHU de Bordeaux / © FA3 P.MONDON
traitement des varices par radiofréquence CHU de Bordeaux / © FA3 P.MONDON

Une maladie fréquente bénigne et qui peut être traitée par radiofréquence, une alternative à la chirurgie. Varices : 25 % des Français souffrent d’insuffisance veineuse.
 

Par Patricia Mondon

Varices : Radiofréquence une technique efficace et non invasive 


L’insuffisance veineuse touche un français sur 3. Age, hérédité, excès de poids, les grossesses augmentent le risque.
Cette maladie chronique touche entre 30 et 50 % des femmes et 15 à 30% des hommes.
Des traitements existent pour soulager ces millions de malades, dont la Radiofréquence.
 
45minutes suffisent sous anesthésie locale et en ambulatoire pour traiter une varice / © FA3 P.MONDON
45minutes suffisent sous anesthésie locale et en ambulatoire pour traiter une varice / © FA3 P.MONDON
 

Mais qu’est-ce qu’une varice ?


Le retour du sang des pieds vers le cœur, se fait à travers les veines grâce à de petits clapets, les valvules. Elles empêchent le reflux du sang vers le bas. Une mauvaise qualité des parois veineuses et la manque de tonicité des valvules, entrainent un problème sur certaines parties de la veine. Les parois se distendent, augmentent de volume, le sang stagne et les symptômes apparaissent : douleurs, lourdeurs, lésions disgracieuses sur les jambes.
les varices traitées en moins d'une heure par radiofréquence CHU de Bordeaux / © FA3 P.MONDON
les varices traitées en moins d'une heure par radiofréquence CHU de Bordeaux / © FA3 P.MONDON

 

La technique de la Radiofréquence


Inventée aux USA il y a 20 ans, c’est le traitement de référence pour le continent Américain.  

Cette technique utilise un courant électrique alternatif à haute fréquence pour brûler la veine de l’intérieur et la scléroser.

Contrairement à la chirurgie, « le stripping » il ne s’agit pas de d’arracher la veine mais de la traiter de l’intérieur.
Une incision de quelques millimètres est faite dans le mollet. Sous contrôle échographique,  une petite sonde un cathéter, est introduite dans la veine. Elle délivre une énergie thermique  à 120° et provoque une rétractation des parois des veines. Celle-ci se rétrécit et se sclérose sans que les tissus nerveux ou adipeux environnant ne soient endommagés. Pas de cicatrice.
Cette intervention se pratique en ambulatoire, sous anesthésie locale, il faut compter entre 40 minutes à une heure . Sans douleur, les patients peuvent repartir chez eux à pied juste après l’intervention.


Sensation de jambes lourdes, douleurs, fourmillements en particulier lors de stations debout, les varices ne sont pas que inesthétiques elles occasionnent parfois une véritable gêne.

Perte de poids, port de chaussettes ou de bas de contention, sont souvent la première étape pour soulager les fourmillements et les lourdeurs au niveau des mollets, avant un traitement médical adapté.  

► Patricia Mondon, notre spécialiste des dossiers santé, vous explique cette pratique :
 
Connaissez-vous la Radiofréquence pour soigner les varices ?

Sur le même sujet

Pyrénées-Atlantiques : naissance d'un bébé ocelot au zoo d'Asson

Les + Lus