Cet article date de plus de 3 ans

UBB-Enisei : Les Bordelais doivent retrouver la confiance

L'UBB rencontre les rugbymen russes ce vendredi (20h30) en Challenge cup. Une victoire nécessaire pour espérer une qualification et surtout retrouver la confiance. Un match qui n'enthousiasme que moyennement les amateurs, si ce n'est son arbitrage féminin, celui de l'Irlandaise Joy Neville.
L'équipe russe n'est pas insurmontable et le timing d'une victoire éventuelle permettrait de rompre cette série noire : une seule victoire en sept matches... Après un match aller expéditif (57 à 17) ce devrait être une promenade.

Mais le contexte de défaites à l'UBB commence à se faire sentir. Comme un air de déjà-vu, l'an dernier, avec les doutes de l'équipe et le départ de Raphaël Ibanez...

Marc Clerc parle d'un concours de circonstances, de blessés. Cette rencontre avec les russes doit être le retour offensif des Bordelais en Top14 contre les Rochelais, le 23 décembre.

Un oeil Féminin pour l'arbitrage

L’Irlandaise Joy Neville arbitrera le match ce vendredi soir. Pour la première fois, un match de Coupe d’Europe sera arbitré par une femme.
L'ancienne joueuse aux 70 sélections (troisième ligne centre) est devenue arbitre à la fin de sa carrière en 2014.

Elle vient d'être élue « arbitre de l’année », il y a quelques jours par World Rugby, après avoir abitré lors des deux dernières saisons du Tournoi des 6 Nations féminin, mais aussi nombre de matchs masculins en Coupe britannique et irlandaise.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
union bordeaux-bègles rugby sport