• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Virsac : de nouvelles dégradations après la mobilisation des Gilets jaunes samedi

Le péage de Virsac au matin du dimanche 25 novembre. / © L.Casanove
Le péage de Virsac au matin du dimanche 25 novembre. / © L.Casanove

Les manifestants ont réussi à bloquer une nouvelle fois le péage dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 novembre. Ce matin, les agents de Vinci Autoroute ont constaté des dégâts sur la chaussée.

Par Margaux Dubieilh

"Il est pour le moment impossible de rouvrir l'autoroute à Virsac", déclarait ce matin la communication de Vinci Autoroute au téléphone. En cause, les dégâts causés par le blocage des Gilets jaunes dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 novembre.
 

Dégâts matériels importants

En effet, dans un communiqué publié à 9h45, Vinci Autoroute évoquait l'état de son péage :

Le site de Virsac, qui a fait l’objet de nouvelles exactions entraînant des dégâts matériels très importants au cours de la nuit dernière, reste donc fermé à la circulation.

En effet, pendant la nuit, des feux ont été allumés sur la chaussée, des tags ont fleuri un peu partout, et quelques déchets comme des pneus ou des caddies étaient encore présents sur la route. À midi, le concessionnaire d'infrastructures autoroutières était toujours en train de recenser les dégradations. 
 
© L.Casanove
© L.Casanove

 

Sans commune mesure avec lundi

Cependant, les dégradations sont beaucoup moins importantes que celles qui avaient été faites dans la nuit de lundi à mardi dernier. Mais la situation était bien différente aussi : pendant la soirée, des personnes cagoulées avaient profité de la mobilisation des Gilets jaunes pour incendier les postes du péage, briser les vitres et causer des dégâts considérables.
 

Samedi 24 novembre, des Gilets jaunes avaient tenté de bloquer Virsac dans la matinée. Ils ont été arrêtés par les forces de l'ordre, et ont finalement décidé de rendre le péage gratuit. Mais dans l'après-midi, ils ont réussi à le bloquer. Depuis, l'autoroute A10 est coupée dans les deux sens. Il est encore impossible de savoir quand elle pourra rouvrir.

Sur le même sujet

Interview du Pr Henri Joyeux

Les + Lus