Canéjan : 18 chevaux saisis suite à des soupçons de maltraitance

Publié le Mis à jour le
Écrit par CB et OA
Cette photo date de la fin septembre. L'état inquiétant du cheval a décidé la personne à effectuer un signalement.
Cette photo date de la fin septembre. L'état inquiétant du cheval a décidé la personne à effectuer un signalement.

Une association a été mandatée pour récupérer 18 chevaux, à Léognan et Canéjan, qui seraient mal traités. Deux signalements ont été effectués et des plaintes ont été déposées par la SPA et l'association "Ne Crin Plus Rien" auprès du parquet de Bordeaux. Une enquête est en cours.

L'association "Ne crin plus rien" a été mandatée par un magistrat pour récupérer ces chevaux sur deux prés, à Léognan et Canéjan. La raison? Un "abandon volontaire d’animaux domestiques apprivoisés ou captifs". L'état de certains chevaux ont été jugés "préoccupants".

Cette saisie fait suite à deux plaintes déposées qui ont permis de déclencher une enquête que le parquet a confié aux gendarmes de Cestas.

La peau sur les os

Les signalements, documentés photos à l'appui, montrent des animaux fortement amaigris et au squelette apparent. Ces photos datent de la fin du mois de septembre.

Dans un premier temps, l'association qui avait pu constater l'état des chevaux, sans eau et nourriture, avait pris contact avec la propriétaire pour la faire prendre conscience. La SPA a fait les mêmes constatations et devant l'enlisement de la situation, les deux organismes ont porté plainte.

S'ensuit une perquisition durant laquelle un vétérinaire dresse un rapport, accablant pour la propriétaire. En plus d'une forte amende (jusqu'à 30 000 euros), elle encourt une peine pouvant aller jusqu'à deux ans d'emprisonnement.

Confiés à l'association

Ce 23 octobre, heureusement, les équidés semblent avoir repris un peu de poids. Les 18 chevaux, adultes et poulains, ont été saisis et confiés à l'association le temps de l'enquête.

Les bénévoles, accompagnés par des gendarmes, ont fait grimper les chevaux dans des véhicules adaptés, le tout en présence de la propriétaire.

Celle-ci, choquée par la saisie a déclaré vouloir faire appel : "Je sais que j'ai des chevaux qui avaient maigri. J'en ai tout à fait conscience. Mais je suis prête à faire tous les soins nécessaires"...

Regardez le reportage d'Olfa Ayed et Marc Lasbarrères.

durée de la vidéo : 01min 32
Canéjan : 18 chevaux saisis suite à des soupçons de maltraitance

L'association Ne Crin Plus Rien, fondée en 2019, "promeut le bien-être animal et offre un refuge aux équidés face à des situations de négligence, maltraitance ou abandon". Elle est financée par des dons qui permettent de couvrir les frais de nourriture, soins (dentiste, vétérinaire), entretien des clôtures.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.