En ce week-end pascal, les forces de l'ordre resserrent les mailles du filet en Gironde

Sur les axes routiers, les pistes cyclables, les chemins forestiers. Les forces de l'ordre avaient prévenu. Elles se sont déployées partout en Gironde pour faire respecter le confinement, malgré le beau temps de ce samedi pascal. 

La gendarmerie d'Arcachon contrôle l'entrée du Bassin en ce samedi 11 avril 2020, premier jour du week-end de Pâques en confinement.
La gendarmerie d'Arcachon contrôle l'entrée du Bassin en ce samedi 11 avril 2020, premier jour du week-end de Pâques en confinement. © Olivier Prax
Une chasse aux oeufs dans le jardin de sa maison secondaire. La tentation est grande en ce 26e jour de confinement, début du week-end pascal. D'autant que les températures sont estivales. 24 degrés à l'ombre cet après-midi à Bordeaux
Pourtant, les règles sanitaires imposées par le gouvernement face à l'épidémie de Coronavirus ne souffriront d'aucune exception. Il n'y aura pas de laisser-passer ces trois prochains jours. En application de l’état d’urgence sanitaire, les déplacements restent interdits sauf cas particuliers et uniquement à condition d'être munis d'une attestation. La consigne est plus que jamais de rester chez soi pour se protéger et protéger les autres. 

Ce matin, la gendarmerie s'était postée  à Gujan-Mestras, la porte d'entrée du Bassin d'Arcachon. "En ce week-end pascal, nous redoublons de vigilance" prévient Aurélie Mendaille, chef d'escadron de la gendarmerie d'Arcachon. 
 

160 000 gendarmes et policiers seront mobilisés jusqu'à lundi en France. En patrouille dynamique ou en poste fixe, ils vérifient les attestations

Des contrôles renforcés autour des lieux de villégiature avait indiqué Olivia Poupot, la commandante du groupement de gendarmerie de la Gironde. La Gironde est quadrillée, tous les axes surveillés, y compris les chemins forestiers et les pistes cyclabes prévient Aurélie Mendrille.

 "On va contrôler toutes les personnes qui voudraient rejoindre le bassin d'Arcachon"

Visiblement, la consigne est passée. En dehors de quelques artisans et des personnes qui faisaient leurs courses, les automobilistes étaient rares ce samedi matin et comprenaient les contrôles comme ce conducteur, peintre, protégé par une visière en plastique. 

"On se bat pour fabriquer des masques. A quoi ça sert, si les gens ne sont pas confinés. Restez chez vous !"


Des contrôles menés également en seconde ligne au plus près du littoral comme l'explique le Capitaine Lionel Billette, Commandant en second de l'EDSR Gironde

Il y a tout un ensemble de moyens, nautiques, aériens, terrestres avec en autres des motos tout terrain qui nous permettent de contrôler l'ensemble des accès à la côte en complément des premiers contrôles opérés sur les routes et autoroutes. 

A la mi-journée, sur 340 contrôles effectués, 5 contraventions ont été dressées. 

Avis aux familles ou aux couples,  les contrevenants risquent une amende de 135 euros par personne. Les promenades doivent se faire seul. Un adulte peut accompagner  les enfants. 


Pâques se fera au balcon. La chasse aux oeufs dans le salon, sauf pour ceux qui ont la chance d'avoir un jardin. 

 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société