La Charcuterie bordelaise autorisée à reprendre ses activités

© La Charcuterie bordelaise autorisée à reprendre ses activités (CCSearch)
© La Charcuterie bordelaise autorisée à reprendre ses activités (CCSearch)

Le Tribunal administratif de Bordeaux a condamné la prefecture. La société de Villenave d'Ornon aurait fait la preuve de l'absence de germe de listeria dans ses produits.

Par C.O

La décision du préfét était-elle disproportionnée ? C'est ce que la décision du tribunal administratif semble vouloir dire.

La semaine dernière la société avait dû retirer huit produits de la vente après la découverte, selon la Direction de la protection des populations, de la présence de listéria dans des rillettes de porc et un paté landais au piment d'Espelette.
La préfecture avait alors décidé dès le lendemain, par arrêté, de l'arrêt immédiat des activités de production et de distribution des produits de la Charcuterie bordelaise.
Arnaud Chedhomme, le PDG de la Charcuterie bordelaise, avait alors saisi le tribunal administratif de Bordeaux.

Aujourd'hui celui-ci vient donc de lui donner raison.





A lire aussi

Sur le même sujet

Eurocoupe : l'avant-match Basket Landes-Gérone

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne