Comment ne pas s'empoisonner avec les champignons

32 cas d'intoxications graves aux champignons ont été recensés en trois mois sur plus d'un millier de cas signalés. Les autorités sanitaires alertent les amateurs de mycologie approximative : le danger est réel et parfois mortel! Voici les conseils d'un spécialiste prudent et gourmand.

Par CB et ML

Dans un communiqué de la Direction Générale de la santé, face à la forte augmentation du nombre de cas graves d’intoxication liés à la consommation de champignons signalés aux centres antipoison et de toxicovigilance, l’Anses, la DGS et les Centres antipoison "renouvellent leur mise en garde aux amateurs de cueillette et rappellent les bonnes pratiques à respecter".

Depuis le début de la surveillance, début juillet, 32 cas graves d’intoxication par des champignons ont déjà été rapportés aux centres antipoison sur 1 179 cas signalés, alors que la moyenne annuelle observée est d’une vingtaine de cas graves. 
94% des cas ont été provoqués par les champignons cueillis par des particuliers.

  • Sur les 32 cas, 20 correspondent à un « syndrome phalloïdien », caractérisé par des signes digestifs survenant en moyenne 10h à 12h après la consommation de champignons et qui peut être à l’origine d’une atteinte hépatique mortelle en l’absence de traitement. Ce syndrome peut être causé par des amanites (amanite phalloïde, amanite vireuse…), des petites lépiotes ou des galères2. Parmi ces 20 cas, deux ont nécessité une greffe hépatique et un troisième cas est décédé.

En cas de doute: se renseigner ou éviter

  • Faire identifier sa récolte par un spécialiste (pharmaciens, mycologues des associations ou sociétés savantes de mycologie3) avant toute consommation ; certaines intoxications pouvant s’avérer mortelles.
  • Photographier sa cueillette avant cuisson permet au centre antipoison d’identifier le champignon, en cas d’intoxication.
  • Ne pas mettre les champignons douteux avec le reste de la récolte... Ca peut paraître évident mais ce sont des choses qui arrivent aussi...

Promenade avec un spécialiste

La forêt est rempli de spécimens tous plus jolis les uns que les autres. Si certains nous sont familiers d'autres un peu moins... Michel Pujol nous décrypte cet environnement au ras du sol.

Regarder le reportage de Maria Laforcade et Jean-Michel Litvine.

Comment ne pas s'empoisonner avec les champignons
32 cas d'intoxications graves aux champignons ont été recensés en trois mois sur plus d'un millier de cas signalés. Les autorités sanitaires alertent les amateurs de mycologie approximative : le danger est réel et parfois mortel! Voici les conseils d'un spécialiste prudent et gourmand.

Sur le même sujet

Claude Bergeaud et le Boulazac Basket : j'ai envie de rester !

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés