Embarquez pour une leçon de drague sur la Gironde

© JF Géa - France 3 Aquitaine
© JF Géa - France 3 Aquitaine

La drague "Anita Conti", baptisée en janvier 2014 du nom d'une illustre océanographe, sillonne le fleuve 7 jours/7. Jean-François Géa et Olivier Prax ont partagé pendant quelques jours le quotidien de ces marins de l'estuaire embarqués pour un travail sans fin.

Par JF Géa avec CR

Depuis 1885, le chenal de navigation de l'estuaire de la Gironde est dragué. 129 ans que ça dure, 4 bateaux se sont succédé
Plus économe que le navire précédent,  cette drague moderne consomme 15 à 20 % de carburant en moins que la désormais désarmée drague Pierre Lefort. La drague Anita Conti réclame également moins de main d'oeuvre : elle embarque 5 personnes de moins. Ils sont tout de même 14 marins à travailler et à vivre à bord.
Mag Aquitaine : Anita Conti drague la Gironde

Un travail répétitif : la drague va et vient sans cesse entre Bordeaux et la pointe du Verdon. Mais un travail indispensable pour permettre l'entrée dans le port de Bordeaux, des paquebots de croisière,  des céréaliers, des porte-conteneurs et plus encore des pétroliers.
Ces tankers représentent la moitié du trafic maritime à Bordeaux et assurent les besoins en carburant de toute l'Aquitaine ainsi que d'une partie de Charente-Maritime et  de Midi-Pyrénées.

Tout au long de l'année, les 80 salariés du service dragage du Port de Bordeaux, vérifient le niveau d'envasement des 100km du Chenal.
7 jours sur 7, 11 mois sur 12, la drague Anita Conti aspire les sédiments déposés au fond de l'estuaire et les rejette loin du chenal de navigation.

2 bordées assurent ce service continu : les marins embarquent le mardi matin et ne remettent pied à terre que 7 jours et 7 nuits plus tard. 1 semaine de travail, 1 semaine de repos. Un rythme qui a incité certains marins à abandonner les voyages au long cours et les longs mois en pleine mer, pour une vie de "dragueur" plus compatible avec une vie de famille.

Un magazine de Jean-François Géa et Olivier Prax

Sur le même sujet

La première Maison Départementale de Santé de Dordogne

Les + Lus