Les huîtres du banc d'Arguin temporairement interdites à la consommation

Les dernières analyses de l'Ifremer ont détecté la présence de bactéries rendant les huîtres du banc d'Arguin impropres à la consommation. La préfecture de Gironde vient d'émettre un arrêté interdisant leur pêche et leur vente jusqu'à nouvel ordre.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Jsbaw7160 via Pixabay
Les huîtres du banc d'Arguin, un banc de sable situé à l'entrée du Bassin d'Arcachon, entre la dune du Pyla et le Cap Ferret, ont été contaminées par des bactéries Escherichia coli. 

C'est ce qu'ont révélées des analyses effectuées par le réseau de surveillance de l'Ifremer le 3 juin et confirmé ce jeudi 6 juin.

La préfecture de la Gironde a décidé, "après concertation avec les représentants des organisations professionnelles des pêches et de la conchyliculture, d’interdire les activités de pêche et de commercialisation destinées à la consommation humaine, des huîtres en provenance du banc d’Arguin".

Les lots commercialisés contenant des coquillages récoltés ou pêchés sur cette zone depuis le 3 juin seront retirés de la vente.

La préfecture précise que cette interdiction sera "levée dès lors que les analyses établiront la bonne qualité sanitaire des huîtres dans cette zone".

Dans le reportage qui suit de Gilles Bernard et Guillaume Decaix, la réaction des ostréiculteurs du Bassin d'Arcachon : 
 
Les huîtres du banc d'Arguin temporairement interdites à la consommation





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ostréiculture agriculture économie consommation