• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le maire de Carbon-Blanc piquait dans la caisse, il se dénonce et démissionne

Les habitants de Carbon-Blanc sont sous le choc. Leur maire depuis 12 ans vient de donner sa lettre de démission au Préfet de Gironde. Il explique avoir détourné des dizaines de milliers d'euros d'une association dont il était directeur, suite à des problèmes personnels. 

Par CA

C'est minable, jamais je n'aurais pensé ça de lui" nous dit indignée une retraitée de cette cité de l'agglomération bordelaise située sur la rive droite.


C'est le journal Sud-Ouest qui révèle les détails de l'affaire. Franck Maurras, maire PS de Carbon-Blanc et Vice-Président de la CUB, dit avoir eu un besoin urgent d'argent suite à des problèmes personnels. Il traversait une période très difficile, explique t-il, et affirme regretter ses erreurs. Il ne réalisait pas ce qu'il faisait. 

L'argent, il l'aurait pris dans les caisses de l'association qu'il a créée il y a 13 ans, Gironde Initiative. Une association destinée à aider les jeunes créateurs d'entreprises, en leur accordant notamment des prêts d'honneur. 

Pourquoi cette démission maintenant ? Pourquoi se dénonce t-il ? Se sentait-il menacé ? Ou ses remords étaient-ils trop lourds? Ce sont les questions se posent les citoyens de Carbon-Blanc après avoir appris la nouvelle ce week-end.

Sur Carbon-Blanc, ça a choqué tout le monde" témoigne un gérant de PMU, "il était très apprécié. Il a peut-être eu des problèmes personnels. On ne sait pas. Le fait est qu'on perd un maire"


Côté hommes politiques, personne n'a souhaité s'exprimer aujourd'hui, ni chez les socialistes, ni dans l'opposition. Phillippe Madrelle, le Président du Conseil Général de la Gironde, conseiller général du canton de Carbon-Blanc et ancien maire de la ville, devrait réagir lundi.

C'est lui qui avait installé Franck Maurras dans son fauteuil de maire, après avoir démissionné en 2001. 

De nouvelles élections municipales devraient être organisées d'ici un mois.

Le maire de Carbon-Blanc(33) piquait dans la caisse. Il démissionne




Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus