Cet article date de plus de 5 ans

Le port du Verdon reprend du service

Après trois ans d'inactivité, le port du Verdon va bientôt reprendre du service. Les grues et tracteurs cavaliers sont arrivés. Restent à venir les conteneurs, d'ici à quelques semaines.
Le port du Verdon devrait voir doubler le trafic conteneurs d'ici à 3 ans.
Le port du Verdon devrait voir doubler le trafic conteneurs d'ici à 3 ans. © France 3 Aquitaine
Le terminal du Verdon est fin prêt pour accueillir les premiers porte-conteneurs.
Cela faisait plus de trois ans qu'il était en sommeil suite au départ de l'ancien exploitant. Une nouvelle société a pris le relais. 10 millions d'euros ont été investis dans l'achat de portiques et de tracteurs portuaires.

Pour l'heure, dockers et grutiers s'entraînent à manier les engins. Les grues, qui ont une capacité de levage de plus de 40 tonnes, permettront de décharger des bateaux de plus de 200 mètres de long. Chaque conteneur pourra être débarqué en 1 minute 30 à 2 minutes.

Le port du Verdon offrira aussi la possibilité de ne plus avoir à tenir compte des marées et et du tirant d'eau. De même, les 11 hectares du port serviront d'espace de stockage et seront le point de départ des conteneurs qui seront acheminés vers Bordeaux par le rail et non plus par la route.

L'objectif à trois ans est de doubler le trafic. Une trentaine d'emplois a déjà été créée. Une cinquantaine d'autres devrait suivre selon la réussite du projet.

L'opérateur SMPA (Société de Manutention Portuaire d'Aquitaine) vise à terme 200 000 conteneurs par an contre 60 000 aujourd'hui.

Le reportage de Yannick de Solminihac et Guillaume Decaix
durée de la vidéo: 02 min 05
Le port du Verdon reprend du service



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie ports transports maritimes