Le premier village d'enfants en Gironde pour accueillir les fratries

Publié le
Écrit par CB

C'est une première en Gironde et même en Aquitaine. Le Conseil Départemental de la Gironde vient d'inaugurer un village dédié aux enfants et adolescents dits "placés". Neuf maisons permettent d'accueillir des fratries dans une ambiance familiale. Toute une équipe s'ingénie au quotidien à aider ces jeunes mineurs à retrouver une vie d'enfant malgré des histoires douloureuses.

Ils sont près de 12 000 enfants et adolescents sous la responsabilité du département dont 5800 séparés de leurs parents. Ce peut être parce qu'aucun d'eux n'est en mesure de s'en occuper (défaillances, problèmes de santé, de responsabilité) ou parce que l'environnement familiale est néfaste pour l'enfant. Ils sont alors pris en charge par la collectivité pour les protéger et leur permettre de grandir plus sereinement en suivant une scolarité.

Ils sont parfois placés en foyers, en famille d'accueil ou quand la structure existe, dans des villages d'enfants permettant de recevoir des frères et soeurs.

Ce 24 mai, il y avait beaucoup de monde autour de l'inauguration de ce village, autour de Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, et Pierre Lecomte, président de la Fondation Action Enfance. Il faut dire que ce projet était très attendu et manquait au dispositif permettant d'accueillir les enfants placés en Gironde.

Après avoir été accueillis en maisons modulable sur le terrain, le temps des travaux, 54 enfants ont pu investir "leur" maison, une des neuf construites sur le site, juste avant Noël. Tout un symbole pour ces enfants qui retrouvent ainsi un cadre familial avec l'aide des éducateurs et de toute la structure gérée par l'association Action Enfance qui porte le projet depuis 2017.

Autour des enfants

Le nouveau Village d’Enfants et d’Adolescents de Sablons accueille 54 enfants âgés de 2 ans et demi à 17 ans, dont 22 fratries, dans un cadre conçu pour s’adapter à leurs besoins, favoriser leur bon développement et faciliter le travail des éducateurs familiaux qui les entourent au quotidien.

Les neuf maisons d’habitation mitoyennes abritent les enfants, adolescents et leurs  éducateurs familiaux. La journée, deux éducateurs travaillent sur place un reste également la nuit. Ainsi, l'enfant garde une référence avec ces adultes qui pourvoient au bon fonctionnement de la maison, qu'il s'agissent de tâches ménagères, d'aides aux devoirs ou d'une écoute attentive et adaptée à ces enfants qui ont parfois vécu des traumatismes.

Regardez le reportage de Catherine Bouvet et Christèle Arfel.

durée de la vidéo : 01min 40
Le premier village d'enfants en Gironde ©France 3 Aquitaine

Ces maisons sont agencées entre des espaces de vie collective, des lieux de repos et d’intimité pour les enfants, ainsi qu’un espace central végétalisé et fédérateur. Dans ce cadre sécurisant, les éducateurs disposent de l’ensemble des aménagements leur permettant de pourvoir avec professionnalisme et affection au quotidien des enfants.

Louise Guérin est éducatrice après une formation d'assistante sociale. Elle travaille depuis deux ans dans ce système de village d'enfants et prend son rôle à coeur. Dans une des neufs maisons, elle l'un des "piliers", l'une des quatre éducateurs qui ont en charge, en ce moment, six enfants de quatre fratries différentes*.

Elle nous décrit l'espace cuisine, le salon où on peut regarder la télévision, lire des livre ou jouer, un espace bureau, les chambres ou encore le coin cuisine : "on a à coeur de cuisiner pour les enfants", "de bons p'tits plats".

Elle explique que ce travail implique un investissement professionnel et émotionnel. C'est également un rythme difficile à équilibrer avec une vie personnelle. Mais elle assure qu'elle ne changerait de travail "pour rien au monde". Elle vit jour et nuit dans cette maison du mardi au mardi et passe le relais à son/sa collègue la semaine suivante. Dans la journée, un deuxième éducateur vient en renfort. Ensuite, il y a les chefs de services et les référents familiaux qui font le lien avec les familles "naturelles", organisent les visites pour les parents qui en ont le droit (une maison est prévue à cet effet pour les loger dans le village).

Il y a également toute une équipe administrative (directeur, comptable, agents techniques) et une psychologue qui complètent cette organisation.

Au-delà du rôle éminemment social de ce village, il a été conçu "comme un véritable outil pédagogique" car cet EcoVillage propose "un cadre de vie aux normes environnementales élevées tout en sensibilisant les enfants à la préservation de l’environnement à travers des gestes quotidiens".  

*pour leur bien, les frères et soeurs doivent être parfois dans des maisons différentes mais dans le même village pour garder une proximité affective.

En savoir plus sur la Fondation Action Enfance

En savoir plus  https://www.facebook.com/Action.Enfance