Les centres de vaccination affichent complet : il manque des doses

Les plus de 75 ans peuvent se faire vacciner contre le coronavirus mais ils doivent prendre leur mal en patience. Les centres d'appels, les plateformes internet et les centres de vaccination affichent complet. La faute à un manque de vaccins.

Covid 19, vaccination des plus de 75 ans
Covid 19, vaccination des plus de 75 ans © France Télévisions

Colette a 78 ans et habite Andernos en Gironde. Après avoir longuement hésité, poussée par ses enfants, elle a enfin décidé de se faire vacciner. Et comme beaucoup, elle a voulu prendre rendez-vous sur une plateforme dédiée sur internet.

" Pour une fois que j’étais décidée, et bien c’est impossible" dit-elle consternée. "On nous bassine avec ce vaccin depuis des semaines, on nous dit qu’on doit le faire car on est âgé, à risque et au final, c’est impossible car il y en a pas assez. On marche sur la tête !"  
Le centre d’Arcachon dans lequel elle aurait dû recevoir une première injection affiche complet.

En raison d'une forte demande, ce centre n'a plus de disponibilités : 1178 vaccinations vont avoir lieu dans les 28 prochains jours. Réessayez dans quelques jours ou cherchez un autre centre.

Site santé.fr

Ce message sur le site de santé.fr est le même sur tous les sites de prise de rendez-vous. Seul le chiffre varie en fonction des situations géographiques.
Arcachon, Libourne, où Bordeaux, l’histoire se répète partout. Les quinze centres de vaccination de Gironde sont saturés. 
Le département n’est pas une exception. La situation est globalement  tendue sur l’ensemble du territoire. Les doses sont distribuées au compte-gouttes et chaque site doit s'adapter en fonction de ses possibilités.

Emile réside à Nérac dans le Lot-et-Garonne. L’octogénaire explique avoir des difficultés pour réserver une date alors que le ministre de la santé, Olivier Véran, a assuré récemment que "Les personnes de 75 ans et plus qui sont impatientes d'être vaccinées le seront avant la fin du mois de mars". 

Je n'ai pas internet alors moi, c’est le téléphone et à chaque fois, je tombe sur un répondeur. Ça ne marche pas ! Je n’arrive pas à avoir quelqu’un au bout du fil !

Emile, octogénaire, habitant de Nérac

 

En Lot-et-Garonne, où un peu plus de 7 000 personnes ont été vaccinées, depuis le 7 janvier, les prises de rendez-vous sont impossibles jusqu’à la mi-février.

Des patients déçus

Même incompréhension chez des médecins. Arnaud Gaunelle est installé à Lormont sur la rive droite de Bordeaux. Le généraliste dresse le même constat. "La semaine dernière, on a pu aider quelques patients. Mais on a pu prendre qu’une dizaine de rendez-vous en trois jours, c’est rien !"
Et pourtant la demande est importante. 

On a tous les jours des patients qui viennent pour nous demander quand ils peuvent se faire vacciner ou savoir comment ça marche et forcement ils sont déçus !

Arnaud Gaunelle - médecin généraliste à Lormont en Gironde -


La cause de tous ces retards, ce ne sont ni les patients, ni les médecins, ni les centres, mais bien le manque de vaccins. 

En Nouvelle Aquitaine, 129 133 injections de vaccin ont été réalisées depuis le 26 décembre selon le bilan publié par le ministère de la Santé.

Selon nos confrères de France Info, 100 000 nouveaux crénaux de vaccination auraient du ouvrir hier mardi 26 janvier en France, tous sont reportés au vendredi 29 janvier 2021.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société vaccins coronavirus/covid-19