• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les numéro 1 du pruneau bio en Europe en liquidation judiciaire, 70 emplois supprimés à Pineuilh (33)

Établissement Brisson à Pineuilh (Gironde) / © Google Street View
Établissement Brisson à Pineuilh (Gironde) / © Google Street View

Le tribunal de commerce de Libourne a prononcé ce jeudi après-midi la liquidation de la société Brisson, producteur et transformateur de pruneaux. Les 70 salariés, sous le choc, devraient recevoir leur lettre de licenciement dans les jours qui viennent.

Par CA

Ils ne s'attendaient pas à une telle issue.

Certes la société avait de lourdes dettes, elle avait été placée en redressement judiciaire en juillet 2012, mais l'activité est toujours restée soutenue. Les clients comme les fournisseurs sont restés fidèles. Mais le passif était trop important.

"Les salariés sont catastrophés" nous confie le maire de Pineuilh, Jean-Pierre Chalard. "Certains sont là depuis plus de vingt ans et beaucoup y sont en couple". 


Le seul espoir maintenant que la société est liquidée et les dettes épurées est de voir venir un repreneur. Car l'outil est intéressant. Brisson contrôle tout, de la production à la vente du produit fini et transformé. La société fournit d'ailleurs plusieurs marques de la grande distribution.

Le verger, de 1000 hectares, est en partie agréé en agriculture biologique, et permet de produire 5000 à 6000 tonnes de pruneaux par an. 

"L'activité paraît rentable" avance le maire, "un repreneur peut être intéressé et se manifester dans les semaines ou les mois à venir. Et la commune, comme la communauté de commune est prête à l'aider et le soutenir financièrement".




Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus